Le duo Lavabo formé de Jeannot Bournival, à gauche et Pascal «Per» Veillette a procédé au lancement officiel de son tout premier album jeudi dernier à la microbrasserie du Trou du Diable.

Plomberie, musique, humour

SHAWINIGAN — Bien qu’il soit impliqué dans de nombreux projets, Jeannot Bournival ne semble jamais rien faire par pure obligation. Le plaisir doit être au centre de sa démarche et il est l’axe essentiel de Lavabo, le duo musico-comique qu’il forme avec son pote et voisin de Saint-Élie-de-Caxton, Pascal «Per» Veillette.

Décrire Lavabo n’est pas mince tâche. C’est d’abord et avant tout un concept qui a complètement séduit les deux compères qui font de la musique ensemble depuis des années. Ils ont imaginé un duo de musiciens professionnels faisant de la musique pour gagner leur croûte, parce qu’on sait tous combien c’est payant, alors que leur véritable passion est la plomberie à laquelle ils s’adonnent les fins de semaine et dans leurs temps libres. L’ironie est donc déjà bien présente dans le concept de base.

Elle se manifeste plus encore à travers leurs chansons modelées dans un humour sarcastique qui repose sur des musiques très bien ficelées qui leur donnent une saveur unique. «Nous faisons de la musique ensemble depuis longtemps et à travers la musique, le concept est né naturellement, explique Jeannot Bournival, compositeur principal du duo. On a élaboré plus avant sur cette idée des plombiers en se donnant des noms et en interprétant les personnages de Septique Desfossés (Bournival) et Artésien Dupuits sur scène.»

«Ça nous emmène quelque part où ni l’un ni l’autre est déjà allé, poursuit Pascal «Per»Veillette, connu notamment pour son travail au sein des Tireux d’roches. En faisant nos chansons sur scène, on s’est aperçu que le public réagissait beaucoup à notre humour et donc que le concept fonctionnait vraiment bien. Nous autres, on capote! C’est du pur plaisir pour nous que de faire ça.»

Le duo a réalisé quelques courtes vidéos qu’on peut consulter sur YouTube par l’intermédiaire des productions Coin d’table ou sur la page Facebook de Jeannot Bournival.

Derrière l’humour déjanté mais pas bête dans l’observation qu’il fait des comportements quotidiens et des tendances qui s’y manifestent, une musique remarquable se dégage avec non seulement des chansons mais quelques pièces instrumentales. On note le côté résolument folk mais la forte influence traditionnelle et des touches de country également. L’album a été officiellement lancé à la micro-brasserie Le Trou du Diable jeudi dernier. La galette offre neuf pièces qui balancent entre l’ironie pure et parfois grinçante et l’émotion bien sentie grâce au travail de deux musiciens de haut niveau inspirés et aguerris.

«On lance un premier album alors qu’on a déjà assez de matériel pour un deuxième qu’on a même commencé à enregistrer, clament-ils. On a trouvé avec Lavabo un concept qui nous convient parfaitement et dont on ne voit pas les limites du potentiel. On peut tout faire passer comme propos à travers ces deux personnages, l’émotion comme l’humour. On a chacun nos projets personnels mais c’est clair dans notre esprit que Lavabo va devenir prioritaire pour nous deux. On y croit complètement.»

«Musicalement, j’ai l’impression qu’on se donne un défi comme on ne s’en est jamais donné, dit pour sa part Pascal. On se déstabilise et c’est ça qui est l’fun. C’est très intrigant pour le public et nous, on est comme des enfants sur scène tellement on s’amuse.»

Ce premier opus est une carte de visite pouvant leur ouvrir les portes des diffuseurs puisque c’est sur scène que Lavabo existe complètement avec la musique aux arrangements purs et ingénieux, la présence scénique des deux personnages et leurs interventions pleines d’esprit. «On vend aux producteurs et au public une belle soirée de divertissement et de plaisir, plaide Jeannot. Mais il y a aussi la musique qui prend d’autant plus d’ampleur qu’on arrive à créer un lien direct avec les gens. Il y a clairement quelque chose qui se passe entre eux et nous. On vise l’automne pour une tournée de spectacles.»

D’ici là, l’album est disponible sur les principales plates-formes de téléchargement.