C’est finalement le 14 février que rouvriront les salles de cinéma de la Place Biermans après une fermeture de 24 jours causée par un incendie très mineur qui a forcé à d’importants travaux de nettoyage.

Place Biermans: réouverture des cinémas le 14 février

SHAWINIGAN — Les cinémas de Place Biermans ne rouvriront leurs portes que le 14 février prochain. C’est le message que la direction a fait parvenir à sa clientèle via sa page Facebook.

La directrice adjointe aux ventes, communications et marketing de Place Biermans Christine Bergeron a indiqué au Nouvelliste que les travaux se poursuivaient normalement mais que l’ampleur de ceux-ci a forcé la direction à revoir le moment de la réouverture des cinémas. Au départ, on avait estimé être en mesure d’ouvrir le 6 février.

«Ça va finalement ouvrir le vendredi 14 février à 17 h et ça c’est une date officielle. La clientèle aura droit à tous les services normaux du cinéma incluant l’ère de restauration. Il se pourrait qu’il manque des meubles ou que les travaux ne soient pas parfaitement complétés mais tout sera parfaitement opérationnel.»

«Nous n’avons pas eu de mauvaises surprises après la première évaluation. Il nous a fallu changer un seul écran qu’on ne pouvait nettoyer complètement des traces de fumée. Par ailleurs, on a effectué un nettoyage à fond de toutes les salles, on a repeint le hall d’entrée et le comptoir de la restauration a été entièrement refait. On a fait peau neuve.»

Comme les nouvelles programmations débutent normalement le vendredi, la réouverture coïncidera avec le nouveau programme hebdomadaire dont la teneur ne sera connue qu’au début de la semaine prochaine.

«Nous avons eu des demandes pour faire revenir des films qui étaient à l’affiche au moment où nous avons été forcés de fermer, a expliqué Christine Bergeron alors, il reste à décider si on ramène des films et quels seront les nouveaux qui vont s’ajouter. Pour ce qui est de la prochaine séance du ciné-club Les Beaux Lundis, elle aura lieu le lundi 17 février.»

Il semble que plusieurs personnes ont fait parvenir des commentaires à l’effet qu’ils avaient hâte que les cinémas reprennent du service. Ils auront été fermés pendant 24 jours pour une banale histoire de feu dans une machine à barbotine, un incendie rapidement éteint mais qui a généré suffisamment de fumée et de suie pour forcer à un nettoyage en profondeur des lieux ainsi qu’une remise en état des projecteurs qui ont été minutieusement nettoyés.