Le groupe de punk rock américain The Offspring sera en vedette le 28 juin à 21 h 30 sur la scène principale du FestiVoix.

Place à The Offspring au FestiVoix

TROIS-RIVIÈRES — Même si février est arrivé, on peut affirmer que le FestiVoix commence son année 2019 en force avec l’annonce de la présence du groupe américain The Offspring dans sa programmation 2019. Le groupe de punk rock sera sur la scène principale le vendredi 28 juin à 21 h 30.

Selon le directeur général de l’événement Thomas Grégoire, il s’agit d’un des plus gros coups sinon le plus gros coup de l’histoire de l’événement. Le quatuor californien a vendu plus de 40 millions d’albums depuis sa création en 1984 dont plus de 10 millions de copies d’un seul de ses neuf albums studio, soit Smash, sorti en 1994. Au nombre de leurs grands succès, on peut mentionner: Self Esteem, Come Out and Play, The Kids Aren’t Alright, Why don’t You Get ou Pretty Fly.

«C’est un très grand plaisir de l’annoncer parce que c’est vraiment un coup énorme pour nous, d’indiquer Thomas Grégoire. Il faut dire que ça fait au moins trois ans que nous sommes en discussions avec eux et on n’avait pas pu réunir toutes les conditions dans le passé, mais là, on y est arrivé. Ça explique pourquoi nous étions si pressés de l’annoncer à notre public.»

«C’est un groupe d’envergure mondiale qui continue de présenter des spectacles régulièrement à travers le monde avec un succès constant. De plus, leur style musical punk rock connaît un regain d’intérêt dans le public. Ça tourne vraiment beaucoup: sur Spotify, il y a un indicateur et une de leurs chansons pointe à 252 millions d’écoute. C’est un spectacle qui va réunir plusieurs générations parce qu’il y a de tout jeunes qui écoutent ça jusqu’à des gens assez âgés.»

«Ils s’inscrivent parfaitement dans l’idée qu’on se fait de notre événement en considérant non seulement notre situation actuelle mais aussi notre développement. Tout en gardant tout ce qui fait le succès du FestiVoix, on trouve important d’ajouter de très gros noms à la programmation. On pense bien sûr à Bad Religion, Billy Talent et tous ces gros groupes qui sont passés chez nous mais The Offspring, c’est encore plus gros.»

La direction de FestiVoix se dit particulièrement heureuse d’avoir pu conclure une entente et de l’annoncer à ce moment-ci parce que cela lui laissera le temps de rejoindre non seulement la clientèle de la Mauricie mais aussi de l’extérieur de la région que l’événement trifluvien rejoint désormais. Le FestiVoix n’a une exclusivité pour The Offspring que dans un rayon d’une centaine de kilomètres. Or, jusqu’ici, le seul autre endroit au Québec où il est confirmé qu’ils s’arrêteront, c’est à Alma.

«Nous espérons que cette annonce va se traduire par une hausse substantielle de la vente des passeports mais aussi, évidemment, une grosse vente de billets journaliers. De plus, nous avons mis en vente 200 billets pour une zone avant-scène au coût de 75 $ qui devrait se remplir assez rapidement. À Alma, ils ont vendu 7500 billets en seulement deux heures!»

Il convient de préciser que le spectacle s’inscrira dans la programmation régulière de l’événement, disponible avec un passeport universel au coût de 46 $ ou par un billet journalier à 28 $, taxes incluses dans les deux cas. Malgré le prestige du groupe et le cachet qui vient avec , Thomas Grégoire affirme que cela n’affectera en rien le reste de la programmation. «C’est vrai qu’on n’aurait pas pu se le permettre financièrement il y a quelques années mais le développement de notre événement fait en sorte que nous avons de plus gros moyens et qu’on peut se permettre un tel nom sans pour cela rogner sur le reste de la programmation ou d’autres aspects de l’événement. Nous tenons à demeurer fidèle à notre vocation d’offrir une programmation de grande qualité mais accessible. The Offspring, même si c’est un groupe majeur au niveau mondial, n’est qu’un nom dans une programmation variée et riche qui en comptera plus d’une centaine.»

Une recette qui semble fonctionner puisque selon le directeur général, la vente des passeports jusqu’ici est supérieure à celle de l’an dernier à la même date. D’autres éléments de la programmation seront annoncés le 21 février prochain.