Photo: 123 RF
Photo: 123 RF

Pierre Brouillette Hamelin reçoit le Prix Clément-Marchand

Kim Alarie
Kim Alarie
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Ce n’est pas la pandémie qui allait empêcher la Société des écrivains(es) de la Mauricie de remettre le Prix Clément-Marchand pour une 40e année. Dans un événement virtuel tenu à la Librairie Poirier de Shawinigan, Pierre Brouillette Hamelin a reçu le prestigieux prix pour sa suite poétique «Patterns et affects». Dans sa création, l’auteur a «recourt à des images puissantes qui demeurent longtemps en mémoire. Cette suite poétique possède un sens inné du rythme ainsi que de l’analogie. Une forte énergie se dégage des strophes, de même qu’un «talent de conteur», une façon de narrer en vers, couplés à une grande sincérité», peut-on lire dans le communiqué. Avec cette reconnaissance, M. Brouillette Hamelin a reçu une bourse de 1000 $ offerte par Culture Shawinigan en plus de voir son texte publié dans Le Sabord.

La mention du Prix Clément-Marchand, assortie d’une bourse de 500 $ remise par la Librairie Poirier, a été décernée à Luc Lafontaine pour «L’Aveu». «Ce texte montre une grande maîtrise de la forme de la nouvelle et déploie des stratégies narratives des plus réussies. La progression de l’intrigue tient en haleine tandis que l’histoire fait écho à des préoccupations actuelles, contemporaines», décrit-on dans le communiqué.

Le jury qui a eu la tâche de trancher était constitué de Virginie Blanchette-Doucet, autrice et enseignante au cégep de Saint-Hyacinthe, Jacques Paquin, chercheur, critique littéraire et professeur à l’UQTR et Élise Rivard, écrivaine et comédienne.