Le site de Ski La Tuque ne convient pas pour l’installation d’un ciné-parc selon la CDAC qui a mis fin à son projet de cinéma en plein-air cet été à La Tuque.
Le site de Ski La Tuque ne convient pas pour l’installation d’un ciné-parc selon la CDAC qui a mis fin à son projet de cinéma en plein-air cet été à La Tuque.

Pas de ciné-parc à La Tuque en 2020

Il n’y aura pas de ciné-parc éphémère à La Tuque pour l’été 2020. La Corporation de développement des arts et de la culture de Ville de La Tuque a fait savoir par communiqué vendredi qu’elle se voyait dans l’obligation de mettre fin à son projet.

Le grand enjeu qui a été soulevé pour justifier cette décision est l’impossibilité de trouver un terrain adéquat. Il fallait évidemment qu’il soit suffisamment grand pour accueillir les spectateurs en toute sécurité, mais d’autres variables entraient également en ligne de compte comme l’accès à un bloc sanitaire, l’éclairage du site, l’accessibilité de l’électricité, le zonage, l’investissement de départ pour l’aménagement ainsi que la pollution lumineuse.

«La Ville nous a soutenu dans l’analyse de plusieurs terrains, a indiqué la directrice générale et artistique de la CDAC Marie-Pierre Mailhot dans un communiqué, et toute l’équipe a travaillé avec créativité et diligence dans la recherche de solutions viables. À la suite de recommandations déposées à la Ville, celle-ci a proposé un site qui ne pouvait convenir à la réalisation d’un ciné-parc selon la vision événementielle de la CDAC.»

«Ils se sont montrés ouverts à me soutenir dans notre projet, de poursuivre la directrice de la CDAC, mais malheureusement, nous jugeons que le site proposé n’est pas approprié pour offrir une expérience-client satisfaisante, étant trop petit et entouré de pollution lumineuse. Ce n’est que partie remise pour d’autres beaux projets culturels à La Tuque.»

De son côté, le directeur général de la Ville Mario Lethiecq s’est dit quelque peu déçu que le projet ne puisse se réaliser mais également un peu surpris. «Ça aurait été le fun que ça se fasse. Nous avions proposé le site de Ski La Tuque qui nous semblait approprié mais on respecte la décision du Complexe culturel parce que ça ne semblait pas leur convenir.»

«Personnellement, je dois avouer que je suis un peu étonné et les membres du conseil municipal aussi parce qu’il y avait deux autres sites qui avaient été identifiés qui se trouvaient dans des zones résidentielles alors que celui que nous proposions nous semblait répondre aux critères de zonage mais aussi à ceux concernant les bâtiments, les toilettes et la possibilité que les gens puissent se restaurer tout en étant près du milieu urbain. Cela dit, on respecte leur décision.»

Le directeur général indique cependant que les Latuquois ne seront pas forcément en reste.

«On est en train de regarder un projet pour l’animation du centre-ville. On devrait finaliser les ébauches autour de mardi ou mercredi. Le maire devrait être en mesure de donner un aperçu de ce qui va se faire comme animation au centre-ville au cours de l’été lors de l’assemblée publique de mardi. Il y a aussi d’autres initiatives, notamment autour de la Saint-Jean. On prévoit un été avec de belles activités pour la population de La Tuque.»