Jacques Lacombe

OSTR: Le requiem selon Brahms au concert du Vendredi saint

L'Orchestre symphonique de Trois-Rivières profitera de son concert du Vendredi saint pour procéder au dévoilement de la programmation de sa 40e saison, celle de 2017-2018.
En première partie du concert Le requiem selon Brahms, ce vendredi 14 avril à 20 h à la salle J.-Antonio-Thompson, le chef Jacques Lacombe, ses musiciens et des invités spéciaux livreront des extraits d'oeuvres au programme de cette saison anniversaire.
Comme c'est souvent le cas à l'occasion de Pâques, le chef de l'OSTR a choisi un requiem pour son concert d'avril. Jacques Lacombe dirigera le Requiem allemand de Brahms. Juste avant, le maestro aura cédé son podium à son élève en direction d'orchestre au Conservatoire de musique de Montréal, Thomas Le Duc-Moreau, pour l'interprétation de l'Ouverture tragique, aussi de Brahms.
Pour le requiem, la soprano Geneviève Lenoir, artiste en résidence de l'OSTR, et le baryton Marc Boucher se joindront au choeur de l'OSTR préparé par Raymond Perrin. Plus de 130 artistes seront réunis sur la scène pour offrir cette oeuvre dont la première version a été créée le 10 avril 1868, un Vendredi saint, en la cathédrale de Brême.
Du Requiem allemand de Brahms émane davantage la consolation et l'espérance des vivants devant la mort, plutôt que la colère ou les aspects plus sombres du trépas. Brahms a puisé le texte de son requiem dans la bible de Luther, le père du protestantisme. Luther, qui a vécu de 1483 à 1546, avait traduit la bible en allemand.