Un été de travail acharné a permis de maintenir le Memphis Cabaret à flot et Martin Fontaine pouvait même se permettre jeudi d’annoncer sa programmation pour les mois à venir.
Un été de travail acharné a permis de maintenir le Memphis Cabaret à flot et Martin Fontaine pouvait même se permettre jeudi d’annoncer sa programmation pour les mois à venir.

Memphis Cabaret: l’optimisme règne en roi

François Houde
François Houde
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES – Lors d’une conférence de presse jeudi matin, Martin Fontaine n’avait que de bonnes nouvelles à annoncer. Non seulement les activités ont-elles repris au Memphis Cabaret depuis plusieurs semaines mais on peut même se permettre de regarder jusqu’à l’été 2021 côté programmation.

Le propriétaire est néanmoins revenu sur les derniers mois pour parler du parcours de combattant qu’ils ont constitué. «On a d’abord mis sur pied les captations en direct qui nous ont permis de garder contact avec la clientèle et qui ont bien marché. Par la suite, vers la mi-juin, on a rouvert la terrasse et le cabaret selon les nouvelles normes de la santé publique et je peux dire que tout le monde ici s’est investi au maximum pour redonner vie à notre bébé. On est littéralement allé chercher les clients un par un par le biais de l’animation sur la terrasse.»

L’artiste de scène a tenu à remercier la Ville de Trois-Rivières qui a favorisé les activités estivales sur la rue des Forges et grandement contribué à maintenir ouverts les établissements qui s’y trouvent. «On a vu des gens d’un peu partout en province qui venaient profiter de la vie qu’il y avait ici alors qu’ailleurs dans la province, c’était très souvent morose.»

L’établissement ne roule évidemment pas sur l’or mais grâce à des ententes avec différents partenaires et fournisseurs ainsi que des sacrifices de la part de ses propriétaires, non seulement on s’en sort, mais on peut regarder devant et annoncer une programmation pour les mois à venir. La capacité d’accueil demeure diminuée de plus de la moitié de ce qu’elle serait en temps normal (80 places au lieu de 180), mais on continuera d’offrir les soupers spectacles qui constituent l’identité du cabaret du centre-ville.

Ainsi, jusqu’au 31 octobre, le public pourra assister au spectacle Sur la route de Memphis avec Martin Fontaine et dans lequel il parcourt les différentes influences musicales qui font la richesse de cette ville phare de la musique américaine.

En novembre et décembre, on présentera Party Time! qui tiendra l’affiche jusqu’au 19 décembre. Retour en février avec Love Me Tender, spectacle réunissant des chansons d’amour du King. «Février sera le mois de l’amour au Memphis Cabaret», a illustré l’interprète. Sur la route de Memphis, un spectacle en continuelle mouvance et transformation sera de nouveau présenté par la suite et jusqu’au mois de mai. Dès lors, on retrouvera des noms qui figuraient à la programmation de l’année 2020 mais qui ont été reportés pour cause de COVID-19. On pense à l’hommage à Alan Jackson le 1er mai, à Alex Brown et les Hepcats les 7 et 8 mai ou à Ultima Danza le 15 mai. Le spectacle Ray of Light en hommage à l’œuvre de Ray Charles sera présenté les 21, 22, 28 et 29 mai. En juin, les 4 et 5, on retrouvera Johnny and June, hommage au couple Johnny Cash et June Carter. Le 12 juin, place à la musique de Supertramp avec Breakfast in America.

Martin Fontaine travaille présentement à mettre à l’horaire une dizaine de représentations de la comédie musicale Complètement shaky!, une version française de All Shook Up! présenté sur Broadway et offert sous forme de lecture des dialogues avec interprétation des pièces musicales. La chose n’est pas encore officielle mais l’objectif est de les présenter au cours du mois d’avril.

Dans un audacieux exercice de prospective en ces temps d’incertitude, Fontaine se permet même de regarder jusqu’à l’été 2021 en annonçant le retour des Swinging Pianos les vendredis et samedis de juin et juillet. Alors qu’il sera lui-même sur la scène de la salle Thompson pour 12 représentations avec Elvis Experience, Martin Fontaine reviendra chaque fois terminer la soirée avec de l’animation à son Memphis Cabaret.

«Comme vous voyez, les projets n’arrêtent pas. Le Memphis Cabaret est là pour rester», a-t-il laissé entendre au terme de son allocution. Si la billetterie a connu des ratés au cours de l’été puisque rattachée à celle de Culture Trois-Rivières qui a été fermée pendant quelques mois, on peut désormais réserver ses billets sans problème au 1-866-416-9797 pour l’un ou l’autre des spectacles.

«Je suis très fatigué d’avoir travaillé d’arrache-pied tout l’été pour maintenir le Memphis Cabaret bien en vie mais là, on est très heureux parce que le public est au rendez-vous. On est passé à une visière ou à un masque de mettre la clé dans la porte, a dit le propriétaire. On a eu bien des remises en question au cours des derniers mois mais pour ma part, j’ai appris que c’est dans l’action que les choses se passent et c’est comme ça qu’on est resté à flots. Le public répond présent et c’est notre motivation à poursuivre.»

La recrudescence de cas de COVID-19 un peu partout inquiète quelque peu Martin Fontaine qui dit que le phénomène était quand même prévisible. «On doit faire tout ce qu’on peut en tant que société pour vaincre le virus et de notre côté, on reste à l’affût. On va surveiller les choses zone par zone, groupe d’âge par groupe d’âge de façon à réagir du mieux qu’on peut mais je ne pense pas qu’on va devoir fermer l’économie comme on a été contraints de le faire il y a six mois.»