Melissa Etheridge sera en spectacle à Trois-Rivières en blues le 22 août prochain.

Melissa Etheridge à Trois-Rivières en blues

TROIS-RIVIÈRES — À peine libéré par le Cirque du Soleil et son spectacle «Joyeux Calvaire», l’Amphithéâtre Cogeco accueillera le 22 août l’énergique Melissa Etheridge. La chanteuse à la voix enfumée et puissante sera la tête d’affiche de la 11e édition de Trois-Rivières en blues, qui se déroule du 22 au 25 août.

Connue par les amateurs de blues et de rock pour les chansons Bring Me Some Water, I’m the Only One, Come to My Window ou encore Like the Way I Do, la chanteuse et guitariste est toujours très active. Elle a d’ailleurs lancé plus tôt ce mois-ci The Medecine Show, son 15e album studio. C’est dans le cadre de cette tournée que Melissa Etheridge s’arrête à Trois-Rivières pour lancer les festivités de Trois-Rivières en blues, tout juste avant d’entreprendre une série de spectacles dans l’État de New York.

Les organisateurs de Trois-Rivières en blues se félicitent d’avoir réussi à attirer à l’Amphithéâtre Cogeco l’artiste gagnante de deux prix Grammy’s et d’un Oscar. Il ne s’agissait d’ailleurs pas de la première tentative de signer Melissa Etheridge, avoue Christian Gamache, président du festival de blues.

«Chaque année, on essaie de mettre un groupe ou un artiste plus rock qui s’incorpore bien à notre programmation blues. Et ça fait quelques années qu’on voulait l’avoir et cette année, on a réussi à l’accrocher», confirme Christian Gamache en entrevue au Nouvelliste.

«On essaie d’en donner pour le public. Chaque année on essaie d’amener de nouvelles surprises. Et je pense que ça va en être une cette année. Ça permet au public de voir des groupes ou des artistes, comme Melissa Etheridge, qu’il n’est pas en mesure de voir ailleurs.»

Si elle est fidèle à sa réputation, Melissa Etheridge offrira un spectacle énergique empreint de moments d’émotions. Guitariste de talent, elle est accompagnée sur scène de musiciens qui donnent un son résolument blues à sa musique.

«C’est une artiste qui est normalement très généreuse. Je m’attends à ce qu’on ait une grosse soirée», mentionne Christian Gamache.

Trois-Rivières en blues annonce également la tenue d’un spectacle à l’Amphithéâtre Cogeco regroupant trois groupes le 24 août. Les festivaliers ont notamment rendez-vous avec la formation américano-mexicaine Los Lobos. Connu du grand public pour sa version de La Bamba de Ritchie Valens, ce groupe formé de six musiciens sera la tête d’affiche du spectacle du samedi soir. La musique de Los Lobos est influencée par divers genres musicaux, dont le rock tex-mex, le blues, le country ainsi que les musiques traditionnelles espagnoles et mexicaines.

«C’est un band qui joue toujours dans le show organisé tous les deux ans par Eric Clapton, ils sont des incontournables. Ça aussi, ça va être très bon», précise Christian Gamache.

Véritable coup de cœur du président de Trois-Rivières en blues, la formation Vintage Trouble précédera sur scène les Los Lobos. Leur musique aux sonorités rhythm and blues, soul et rock envoûtera à coup sûr les spectateurs présents lors de cette soirée à l’Amphithéâtre Cogeco.

«Vintage Trouble est un groupe peut-être un peu moins connu, mais quand il va partir de Trois-Rivières il y a beaucoup de personnes qui vont le connaître», estime Christian Gamache.

«Ses membres ont fait les premières parties de groupes comme les Rolling Stone, The Who, Bon Jovi ou AC/DC. C’est un band connu pas mal aux États-Unis et je suis sûr que ça va être une belle découverte pour les gens de la région. Ça va être une révélation.»

Cette soirée du 24 août offrira aussi l’occasion d’assister à une prestation de Coco Montoya. Ce guitariste de 67 ans a une maîtrise remarquable de son instrument. Il propose un blues «classique» qui rappelle le son de Chicago et qui laisse une grande place aux solos de guitare.

«Ça faisait longtemps qu’on voulait avoir un guitariste gaucher. Il a joué longtemps avec Albert Collins et plein de gros artistes internationaux», ajoute le président de Trois-Rivières en blues.

La vente des passeports de Trois-Rivières en blues va déjà bon train. Avant même que la programmation soit annoncée, près de 2000 d’entre eux avaient déjà trouvé preneur. «Les gens n’attendent pas l’annonce de la programmation pour acheter les passeports», précise Christian Gamache en ajoutant que normalement, près de 6000 passeports sont vendus chaque année.

En plus des spectacles à l’Amphithéâtre Cogeco, Trois-Rivières en blues propose des prestations d’artistes sur sa scène de la rue Badeaux, au cœur du centre-ville, ainsi que dans plusieurs restaurants et bars. Pour les organisateurs du festival, l’événement doit conserver une présence importante au centre-ville. L’ambiance attire une clientèle qui ne va pas nécessairement aux spectacles présentés à l’Amphithéâtre Cogeco.

Les passeports pour Trois-Rivières en blues peuvent être achetés au www.3renblues.com, au www.amphitheatrecogeco.com, à la billetterie de la salle J.-Antonio-Thompson et au (819) 380-9797.