Mauricie, région cirque?

TROIS-RIVIÈRES — La venue l’été prochain du Cirque Éloize du côté de la Cité de l’Énergie à Shawinigan avait de quoi surprendre dans une région où l’offre de cirque depuis trois ans est déjà bien implantée avec le Cirque du Soleil à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières ainsi que le Cirque Éloize du côté du Festival western de Saint-Tite depuis deux étés.

À l’Amphithéâtre Cogeco, lundi, on n’a pas souhaité se prononcer à savoir si cette annonce pouvait être qualifiée de bonne ou de mauvaise nouvelle pour les affaires. Rappelons que les deux spectacles seront présentés sensiblement durant la même période entre juillet et août, et que les tarifs seront similaires. 

«Nous avons une excellente collaboration depuis trois ans avec la Cité de l’Énergie, et ce que l’on souhaite, c’est que cette collaboration continue. Nous connaissons d’excellentes résultats avec la Série hommage du Cirque du Soleil, et on espère que le public continuera d’être au rendez-vous, et que la Mauricie continuera à bénéficier des retombées économiques et touristiques positives», indique le directeur général de la Corporation des événements de Trois-Rivières, Steve Dubé, qui rappelle qu’au-delà du spectacle lui-même, la venue de touristes de partout a également fait rouler l’économie pour de nombreux restaurateurs, commerçants et hôteliers durant la saison estivale.

Steve Dubé, directeur général de la Corporation des événements de Trois-Rivières.

M. Dubé indique par ailleurs que le Cirque du Soleil semble avoir démontré de l’ouverture à ce que des forfaits puissent être offerts en collaboration avec Tourisme Mauricie afin de combiner les deux spectacles pour les visiteurs qui souhaiteront assister aux deux créations.

Au Festival western de Saint-Tite, le Cirque Éloize était présent depuis les deux dernières années, notamment avec les performances du spectacle Saloon, mais aussi avec l’aménagement complet d’un village cirque. Cependant, l’entente ne sera pas renouvelée cette année, une décision qui a été prise bien avant que l’on apprenne la venue du Cirque Éloize à Shawinigan.

Selon le directeur général du Festival western, Pascal Lafrenière, la formule retenue durant les deux dernières années n’aura pas connu le succès espéré, ce qui a motivé l’équipe du festival à ne pas renouveler l’entente. «On a pris la décision de ne pas renouveler cette entente, compte tenu que l’achalandage ne justifiait pas l’important investissement que ça nous demandait», a-t-il fait savoir. La nouvelle offre à Shawinigan n’aura donc aucun impact sur les activités entourant le Festival western.

Pascal Lafrenière, directeur général du Festival western de Saint-Tite.

Créneau cirque

Pour Tourisme Mauricie, il s’agit d’une nouvelle qui tombe vraiment bien. L’organisation est d’ailleurs d’avis qu’il sera possible d’offrir aux touristes d’intéressants forfaits combinant les deux offres de cirque dans la région, comme cela se faisait avec la précédente production de la Cité de l’Énergie, Dragao.

«On pense aussi que ça nous amène un positionnement franchement intéressant au niveau touristique. La région semble vouloir développer un créneau cirque, ce qui est une offre assez unique», commente la nouvelle directrice générale de Tourisme Mauricie, Geneviève Boivin. Selon elle, les deux spectacles offerts à Trois-Rivières par le Cirque du Soleil et Shawinigan par le Cirque Éloize sont suffisamment différents pour être complémentaires. 

«À Trois-Rivières, c’est une tendance plus musicale. À Shawinigan, ce sera plus théâtral. Et ce sont deux entreprises majeures et importantes qui s’installent dans notre marché, ce qui donne aussi du prestige à la région. On sent vraiment qu’un créneau pourrait se développer», ajoute-t-elle.