L'illustratrice Marie-Sol St-Onge et l'auteure Nicole Lebel ont procédé au lancement du livre pour enfants Le défi d'Oscar et Henri au coeur de la forêt dimanche après-midi.

Marie-Sol St-Onge illustre un conte pour enfants

On n'a pas le pouvoir de décider si un accident arrive ou non, mais on a celui de décider comment on réagit face à une épreuve. C'est ce message que l'auteure mauricienne Nicole Lebel voulait faire passer avec son nouveau livre pour enfants Le défi d'Oscar et Henri au coeur de la forêt.
Dimanche après midi, lors du lancement du livre à la bibliothèque Aline-Piché du secteur Trois-Rivières-Ouest, elle était accompagnée de l'artiste Marie-Sol St-Onge qui a signé les illustrations du livre. Le choix de l'artiste qui allait illustrer son histoire n'a pas été un gros casse-tête pour Nicole Lebel: Marie-Sol St-Onge incarne le message d'espoir qui transparaît dans son livre.
«Quand j'ai écrit le livre, je m'étais inspirée de Chantal Petitclerc qui est un exemple vibrant de ça. Après l'accident qui lui a enlevé l'usage de ses jambes, elle s'est donné comme défi de devenir une personne meilleure et elle est toujours restée super souriante.
Quand j'ai rencontré Marie-Sol au salon du livre il y a deux ou trois ans, je suis tombée en amour avec la personne parce qu'elle est tellement souriante, gentille et chaleureuse. Elle prend la vie du bon côté. Et quand j'ai vu ses oeuvres, j'ai tout de suite aimé et j'étais très contente qu'elle accepte de participer avec moi», raconte l'auteure.
Dès la première lecture du conte, Marie-Sol s'est tout de suite sentie interpellée par les mots de Nicole Lebel.
«Cette histoire-là me colle à la peau. Dès que je l'ai lue, je m'y suis reconnue. De voir la différence de réaction, comment on peut rebondir de différentes façons. Et que quand on choisit une façon plus positive de rebondir face à une épreuve, il arrive des choses insoupçonnées. C'est principalement ce que je vis. J'ai choisi de rester positive malgré tout et il m'arrive aujourd'hui des trucs que je n'avais pas prévu du tout dans mon parcours et que je qualifierais d'incroyables.»
Parmi ces choses incroyables, l'illustration est un rêve que Marie-Sol caressait depuis longtemps et qui grâce à cette collaboration, s'est enfin réalisé.
«Avant que tout ça arrive [la maladie], j'avais parti mon entreprise que j'avais appelée Les Illusarts parce que dans le mot il y avait les illusions, les arts, mais aussi les illustrations. C'était un projet que je voulais absolument réaliser et là, la bactérie m'a enlevé un peu de rêves... Tranquillement mais sûrement, les rêves ont recommencé et de voir arriver l'illustration dans ma carrière ça tombe à point», se réjouit l'artiste trifluvienne.
Et pour une première, le résultat est tout simplement «inespéré» selon l'auteure. «Je suis tombée en amour avec les petits papillons. La façon qu'elle a de faire les illustrations donne vraiment vie à mes personnages.»
Le défi d'Oscar et Henri au coeur de la forêt, publiée par Les Éditions Z'ailées, n'est certainement pas la dernière collaboration des deux artistes. Quelques minutes avant le lancement officiel du livre, Nicole Lebel et Marie-Sol St-Onge parlaient déjà du prochain projet qu'elles voulaient faire.