Marianne Méthot, représentante de Jean-Denis Girard, président d’honneur, Yves Gabias, président de la Fondation, Andrée Brousseau, directrice générale du Musée Pierre-Boucher, Rina Poirier-McGuire, présidente de la Maison Albatros et Marc Pronovost, artiste et retraité du journal La Presse. Lors de cette exposition, ils souhaitent amasser la somme de 50 000 $.

Marc Pronovost offre ses couleurs

trois-rivières — C’est dans un local rempli d’œuvres d’art que Marc Pronovost, a invité la population à venir se procurer ses toiles lors de l’exposition qui s’intitule Offrir ses couleurs qui se déroulera du 8 au 29 avril au Séminaire Saint-Joseph. Il souhaite rejoindre le plus de gens possible, car les fonds amassés seront entièrement remis à la Fondation Albatros de Trois-Rivières.

Au cours des dernières années, Marc Pronovost a travaillé au sein des conseils d’administration de la Maison et de la Fondation Albatros. Ce travail lui a permis d’être sensibilisé à l’importance de ce lieu qui vient en aide aux personnes ayant un diagnostic sévère en fin de vie. Le financement de la Maison Albatros est tributaire en grande partie de la Fondation, ce pour quoi il a pris la décision de donner ses œuvres.

«Au début, côtoyer la mort d’aussi près me donnait un frisson dans le dos. Rapidement, je me suis aperçu qu’il ne faut pas parler de la mort, mais plutôt de la vie. La mission de la Maison Albatros est de permettre aux gens de vivre les derniers jours. Pour bien vivre ses derniers jours, ces gens ont besoin de miracles», explique le retraité du journal La Presse.

«Je peux en témoigner, car mon père et des amis très proches ont fini leurs jours à la Maison Albatros dans toute la dignité, le respect et le confort. Il faut surtout savoir que ces personnes qui nous quittent ne doivent pas partir en étant un fardeau pour leur famille», renchérit-il.

Pendant les trois semaines de l’exposition, vingt-six toiles seront mises en vente. Créatif, M. Pronovost n’hésite pas à mélanger différentes couleurs afin de créer des toiles originales. «Je mélange un vert avec un rouge pour créer l’illusion d’une ligne noire entre ces deux couleurs. Je m’amuse avec de la pâte d’acrylique, le pastel, l’encre de Chine et la feuille de métal. J’ai apporté des toiles de format moyen afin qu’elles soient plus accessibles financièrement.» M. Pronovost a choisi le thème Offrir ses couleurs afin de rendre un hommage aux bénévoles ainsi qu’aux employés.

Grâce à cette exposition, La Fondation Albatros souhaite amasser environ 50 000 $ «Ce n’est peut-être pas accessible à tout le monde, mais il est aussi possible d’offrir des dons et de participer à un tirage», précise Rina Poirier-McGuire, présidente de la Maison Albatros.

Encore peu connue de la population, le comité organisateur souhaite faire connaître davantage la Maison Albatros et les services qui y sont offerts. Mme Poirier-McGuire mentionne qu’elle est de plus en plus préoccupée par la pérennité de l’organisme. Rappelons qu’il est subventionné en partie par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et complète son financement par l’aide apportée par la Fondation.

«Nous sommes choyés de recevoir l’aide de M. Pronovost, car il nous offre une belle visibilité. C’est la première fois que nous avons la chance de nous associer avec un artiste qui offrira volontairement 26 toiles», explique Mme Poirier-McGuire.

Il faut souligner qu’un encan silencieux se déroulera lors de la première journée, soit celle du vernissage le 8 avril de 14 h à 16 h.