Cet homme a consommé quelque chose qui lui fait faire un puissant voyage... Ça se passe le 31 juillet 1970.
Cet homme a consommé quelque chose qui lui fait faire un puissant voyage... Ça se passe le 31 juillet 1970.

Manseau: le Fyre québécois

Le festival de Manseau rêvait d’être un « Woodstock québécois ». Ce fut plutôt le précurseur de Fyre, le flop catastrophique des îles Exumas qui a fait l’objet, l’an dernier, d’un documentaire sur Netflix. Le village de Manseau soulignera ces jours-ci les 50 ans de l’évènement… pour mieux s’en détacher.

Lorsqu’il participe à des rencontres officielles, qu’il tend la main à ses homologues ou des dignitaires et se présente comme le maire de Manseau, Guy St-Pierre suscite immédiatement l’attention.

« Les gens me parlent tout de suite du festival, raconte l’homme de 60 ans qui a vécu toute sa vie dans ce village dont il est maire pratiquement sans arrêt depuis 1989. On me dit : “Ah oui ! J’y étais.” Ou encore : “Je fréquentais l’université à l’époque.” Même l’ancien premier ministre Philippe Couillard m’en a un jour parlé. » 

À lire également: Musique: un livre sur le festival de Manseau

Consultez notre édition numérique du dimanche 26 juillet pour lire la version complète de cet article