Luc Plamondon, qui n'avait que de bons mots pour l'hommage qui lui a été rendu, a d'ailleurs assuré qu'il souhaitait revenir à l'Amphithéâtre cet été pour pouvoir profiter pleinement de chaque parcelle du spectacle.

Luc Plamondon ému

On peut dire que l'équipe du Cirque du Soleil a misé dans le mille avec son hommage Stone et a été en mesure de séduire le grand Luc Plamondon. Il était d'ailleurs visiblement ému et ébloui lors de la première représentation du Cirque du Soleil à l'Amphithéâtre Cogeco.
Même s'il se disait très serein face à cet hommage en début de soirée, Luc Plamondon était dans un tout autre état d'esprit à la fin de celui-ci. «J'ai passé une soirée merveilleuse. Je dois dire que j'ai été ébloui. Ça fait chaud au coeur pour un auteur de pouvoir revivre ses chansons, mais dans un cadre différent comme ça», avoue-t-il
L'univers de cirque qui n'est pas commun a d'ailleurs charmé le parolier. «C'est un spectacle très puissant. Je dois dire que j'ai vraiment aimé le mariage entre les chansons et le cirque. En plus, tout ça ensemble était très cohérent.»
Luc Plamondon, qui n'avait que de bons mots pour l'hommage qui lui a été rendu, a d'ailleurs assuré qu'il souhaitait revenir à l'Amphithéâtre cet été pour pouvoir profiter pleinement de chaque parcelle du spectacle.
Des artistes à la tonne
Alors que la renommée du géant de la chanson québécoise n'est plus à faire, son hommage à l'Amphithéâtre Cogeco n'a pas manqué d'attirer les foules. Plusieurs personnalités des domaines artistique et politique ont d'ailleurs pris part au tapis rouge lors de la première représentation.
Quelques minutes à peine avant la première de son hommage, Luc Plamondon était visiblement confiant et excité de voir la tournure des événements. «J'ai très hâte de voir le résultat final, car je ne connais pas le spectacle du tout. Ça va être une surprise d'un bout à l'autre, mais je sais que ça va être beau, car j'y étais l'an passé et c'était extraordinaire.»
Même son de cloche pour son grand ami Robert Charlebois, qui vivait la même expérience à pareille date en 2017. «Je suis pas mal plus relax. Ce soir, je viens ici pour être émerveillé. J'aurai d'ailleurs les yeux ronds, mais les oreilles grandes ouvertes pour écouter les chansons», confie-t-il.
Vêtue d'un chandail rose Stone pour l'occasion, Martine St-Clair tenait à être présente lors de la première. Elle a d'ailleurs été très surprise d'apprendre que sa chanson Monopolis, écrite par Plamondon, allait être interprétée lors du spectacle. «J'ai hâte de la découvrir c'est certain, car c'est une chanson qui a été magique dans ma vie. C'est elle qui m'a donné les clés pour rentrer dans le coeur des Québécois. Je suis donc très touchée et fébrile d'être présente ce soir. »
Celle qui a interprété le rôle de Stella Spotlight pendant huit années consécutives dans la production Starmania, Pasty Gallant était elle aussi excitée d'entendre cet hommage. «Je suis fière pour Luc, car il le mérite tellement. Je suis heureuse de pouvoir venir le voir d'une façon différente ce soir», mentionne-t-elle.  
Avec déjà deux succès en poche à l'Amphithéâtre Cogeco, la barre était quant à elle très haute pour le président du Cirque du Soleil, Daniel Lamarre. «Je suis très content d'être ici, mais je suis toujours très nerveux puisque je ne veux pas décevoir Luc évidemment», souligne-t-il.