L'ensemble mexicano-américain Los Lobos se produisait samedi à l’Amphithéâtre Cogeco, dans le cadre du festival Trois-Rivières en Blues.

Los Lobos débarque à l’Amphithéâtre Cogeco

Trois-Rivières — L’été ne semble pas avoir dit son dernier mot, au grand plaisir des amateurs de blues, qui étaient déjà nombreux en début d’après-midi sur la rue Badeaux, au centre-ville de Trois-Rivières. Les festivaliers s’en mettaient plein les oreilles, en attendant la prestation en soirée du mythique ensemble mexicano-américain Los Lobos, à l’Amphithéâtre Cogeco, alors que le festival Trois-Rivières en Blues tire à sa fin.

En attendant l’heure des bilans, Christian Gamache, directeur du festival, se réjouit que tant la foule que le beau temps soient au rendez-vous. «À date ça va super bien», commente-t-il, d’une voix éraillée, toute en blues, qui trahit un peu la fatigue.

À quelques heures de l’entrée en scène de Los Lobos, tête d’affiche de la soirée de samedi, le directeur indique que les Trifluviens allaient assurément aussi apprécier la prestation de Vintage Trouble, en première partie. «Le chanteur est très communicatif, il a beaucoup de charisme et il a le tour d’entraîner la foule avec lui», fait-il valoir.

Christian Gamache dit s’attendre à une finale en beauté , dimanche, sur la rue Badeaux. Il souligne notamment que la Société blues de Montréal présente le concours qui déterminera qui représentera le Québec à Memphis lors de la 36e édition de l’International Blues Challenge du 28 janvier au 1er février 2020. Pour l’occasion, cinq artistes, en format solo ou duo, se produiront devant jury, entre 12 h 30 et 15 h 30, sur la scène Fix Auto-Napa.