Le vernissage de l’exposition Réconcili’Art a eu lieu le 17 septembre, en compagnie de Gabrielle Vachon-Laurent, agente culturelle du Centre d’amitié autochtone de Trois-Rivières et Javier Escamilla, artiste, médiateur culturel et responsable de l’exposition.
Le vernissage de l’exposition Réconcili’Art a eu lieu le 17 septembre, en compagnie de Gabrielle Vachon-Laurent, agente culturelle du Centre d’amitié autochtone de Trois-Rivières et Javier Escamilla, artiste, médiateur culturel et responsable de l’exposition.

L’exposition Réconcili’Art inaugurée

Amélie Houle
Amélie Houle
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Le Centre d’amitié autochtone de Trois-Rivières est l’hôte, depuis jeudi, et ce, jusqu’au 8 octobre de l’exposition Réconcili’Art, dans le cadre du projet Change le monde, une œuvre à la fois qui mettra notamment en vedette des œuvres d’art issues d’un processus de cocréation artistique entre des jeunes autochtones et non autochtones.

L’exposition Réconcili’Art vise entre autres à faire tomber les barrières qui empêchent une compréhension mutuelle égalitaire entre les autochtones et non autochtones, à favoriser leur participation citoyenne, mais également à créer des ponts entre des personnes issues de différentes cultures et traditions par l’entremise de la cocréation d’oeuvres engagées socialement.

Pour ce faire, des personnes non autochtones et autochtones, principalement des jeunes, ont été invitées à réfléchir et à créer des œuvres portant sur des enjeux sociaux, environnementaux ou mondiaux qui les touchaient spécifiquement et sur lesquels elles souhaitent s’exprimer.

L’équipe du Réseau In-Terre-Actif et l’artiste et médiateur culturel Javier Escamilla ont pour leur part accompagné les participants tout au long de leur processus de réflexion et de création.

Dans le cadre de ce projet, des écoles secondaires et groupes communautaires de la région ont notamment pris part à l’expérience, dont la Maison des jeunes de Wemotaci et le Centre d’amitié autochtone de Trois-Rivières.

Rappelons que le projet Change le monde, une œuvre à la fois qui existe depuis près de 10 ans est coordonné par le Réseau In-Terre-Actif, secteur jeunesse du Comité de Solidarité/Trois-Rivières.

Pour en savoir davantage sur l’exposition, il suffit de consulter le site du projet Change le monde, une œuvre à la fois, https://cmof.ca/.