Le Nouvelliste
Le vernissage de l’exposition Réconcili’Art a eu lieu le 17 septembre, en compagnie de Gabrielle Vachon-Laurent, agente culturelle du Centre d’amitié autochtone de Trois-Rivières et Javier Escamilla, artiste, médiateur culturel et responsable de l’exposition.
Le vernissage de l’exposition Réconcili’Art a eu lieu le 17 septembre, en compagnie de Gabrielle Vachon-Laurent, agente culturelle du Centre d’amitié autochtone de Trois-Rivières et Javier Escamilla, artiste, médiateur culturel et responsable de l’exposition.

L’exposition Réconcili’Art inaugurée

Amélie Houle
Amélie Houle
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Le Centre d’amitié autochtone de Trois-Rivières est l’hôte, depuis jeudi, et ce, jusqu’au 8 octobre de l’exposition Réconcili’Art, dans le cadre du projet Change le monde, une œuvre à la fois qui mettra notamment en vedette des œuvres d’art issues d’un processus de cocréation artistique entre des jeunes autochtones et non autochtones.