Gregory Charles présentera le spectacle Vintage 69 le 21 septembre prochain à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières.

L’esprit de Woodstock avec Gregory Charles

Trois-Rivières — L’année 1969 a été bouillonnante pour la musique. Bien que la chanson qui trône au sommet du Billboard de cette année soit Sugar, Sugar de The Archies, il n’en demeure pas moins que de nombreux classiques de la musique ont été créés en 1969, dont le mythique album Abbey Road des Beatles. L’artiste aux multiples talents Gregory Charles puisera dans cette année très fertile le 21 septembre prochain à l’occasion de son spectacle Vintage 69 présenté à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières.

«69, c’est l’année charnière de la musique. C’est l’année de Woodstock, c’est le retour d’Elvis Presley qui était parti depuis le début des années 60, les premiers albums de Led Zeppelin et c’est les dernières performances des Beatles», a lancé Gregory Charles mercredi alors qu’il était de passage à Trois-Rivières pour annoncer son spectacle à l’Amphithéâtre Cogeco.

«Et pour nous aussi au Québec, 69 est une grosse année. Robert Charlebois et Jean-Pierre Ferland deviennent des mégastars. C’est aussi du côté francophone l’arrivée de Joe Dassin.»

Fidèles à leurs habitudes, Gregory Charles et ses deux acolytes Kim Richardson et Lulu Hughes présenteront un spectacle sans structure de base laissant place à l’improvisation, en quelque sorte dans l’esprit de Woodstock. «On voulait se trouver un endroit pour faire un retour sur Woodstock. Je suis venu quelques fois faire des shows à l’Amphithéâtre de Trois-Rivières. Et honnêtement, je ne viens pas faire du lèche-vitrine, mais c’est écœurant l’Amphithéâtre», a-t-il souligné. «Nous en faisons des shows, mais pour nous, c’est notre Woodstock.»

Gregory Charles n’avait en effet que des bons mots pour l’Amphithéâtre Cogeco. Il estime que les Trifluviens sont choyés d’avoir un endroit aussi bien situé et d’une aussi grande qualité. «C’est phénoménal ce qui a été fait», a précisé l’artiste. «C’est le meilleur endroit pour faire des shows.»

Bien qu’il soit impossible de connaître les chansons qui seront présentées lors de ce spectacle, les spectateurs pourront s’attendre à entendre de la musique d’artistes comme les Rolling Stones, Joe Cocker, CCR, Jimi Hendrix, Tom Hones, Johnny Cash, Janis Joplin ou encore Aretha Franklin. Très éclectique, Vintage 69 de Gregory Charles devrait plaire à un large public.

«C’est spontané comme spectacle, dans le sens où mes camarades sur scène ne savent pas où je m’en vais», a souligné Gregory Charles. «Il n’y a pas une unité de genre, mais certainement de temps. Ce qu’on va faire, c’est ce qu’on aurait pu entendre à l’été 69. [...] On sait quand ça commence, mais on ne sait pas quand ça finit.»

L’artiste de Saint-Germain-de- Grantham dans le Centre-du-Québec mentionne d’ailleurs que ses nombreuses expériences dans la région lui ont appris que le public de Trois-Rivières est ouvert à plusieurs styles, mais difficile à cerner, car il a justement des goûts musicaux très éclatés.

Le spectacle Vintage 69 de Gregory Charles est produit par Scène Momentum, une entreprise fondée par les Trifluviens Danick Bastien et Joé Véronneau. Il s’agit du troisième spectacle que le duo produit à l’Amphithéâtre Cogeco. L’an dernier, ils ont attiré près de 4000 personnes au spectacle en l’honneur de Gerry Boulet.

«On a travaillé fort pour avoir Gregory Charles. On n’était pas les seuls qui voulaient l’avoir, mais on a réussi à l’avoir. Ça va être un énorme show. Gregory donne des shows incroyables toutes les fois», a mentionné Joé Veronneau. «Cet artiste a le don de reproduire des chansons de manière incroyable.»

Les billets pour Vintage 69 sont déjà en vente sur le site de l’Amphithéâtre Cogeco, au www.amphitheatrecogeco.com.