BTS a livré une performance au Billboard Music Awards en 2018.
BTS a livré une performance au Billboard Music Awards en 2018.

Les fans de BTS égalent le don de leurs idoles à Black Lives Matter

SÉOUL — Les fans de BTS ont égalé leurs idoles en levant en 24 heures un million de dollars de dons pour le mouvement Black Lives Matter, soit le montant d’une donation similaire des mégastars de la K-pop, ont annoncé lundi les organisateurs de la collecte.

Les gérants de BTS, actuellement un des groupes de les plus populaires au monde, ont annoncé cette fin de semaine que le boys band avait donné un million de dollars pour le mouvement antiraciste aux États-Unis et ailleurs.

«Nous sommes contre la discrimination raciale. Nous condamnons la violence», a indiqué le groupe dans un tweet, qui a été depuis retweeté un million de fois.

Les relations étroites créées par BTS avec ses fans, qu’il inonde de selfies sur les réseaux sociaux, de vidéos et de tweets — en coréen et en anglais — ont contribué à créer un mouvement mondial rassemblant des millions de fans, que les chanteurs appellent leur «armée».

Et l’annonce du don de BTS a vite provoqué l’apparition du hashtag #MatchAMillion («Égaler le million») et un groupe de fans, appelé One in an Army, a lancé une collecte en ligne.

Lundi matin, One in an Army a annoncé qu’un million de dollars avaient été promis par près de 35 000 donateurs.

«Comme BTS, nous avons pu donner un million de dollars pour payer les cautions des personnes arrêtées pour avoir manifesté contre les brutalités policières» et soutenir entre autres les mouvements luttant contre le racisme, ont-ils dit sur Twitter.

Aucun des organisateurs de One in an Army n’est sud-coréen, selon le site internet de cette campagne. La plupart sont originaires d’Amérique du Nord ou d’Europe.

BTS (abréviation de Bangtan Sonyeondan, qui signifie «Boy scouts résistants aux balles») est à l’heure actuelle l’un des plus grands phénomènes musicaux au monde.

Il est le premier groupe de K-pop à avoir atteint le sommet des ventes aux États-Unis et en Grande-Bretagne et a enchaîné les concerts à guichets fermés à Los Angeles, Chicago ou Londres, ou encore enflammé en juin 2019 un Stade de France plein à craquer.