Le cinéma Le Tapis rouge restera ouvert pendant tout l'été contrairement à l'année dernière.

Le Tapis rouge reste ouvert

Le Tapis rouge demeurera ouvert pendant tout l'été contrairement à l'an dernier alors qu'il avait été contraint de fermer ses portes pendant deux mois en juillet et août.
À l'époque, le propriétaire Jacques Foisy avait déploré la faible qualité des films disponibles pour l'été pour expliquer sa décision de fermer temporairement l'établissement. Or, il semble que cette année, les données soient différentes.
«Cet été, on ne manquera pas de films de qualité alors on va demeurer ouvert, clamait mardi M. Foisy. Les distributeurs se sont montrés plus généreux. L'an dernier, ils avaient conservé trop de bons films pour la rentrée de septembre et on a constaté une congestion qui a finalement été néfaste. Les films se sont faits concurrence et l'abondance a nui au succès financier de plusieurs d'entre eux.»
«L'été dernier, c'est moi qui ai posé le geste le plus radical parmi les propriétaires indépendants en fermant mon cinéma mais tous ont déploré la faiblesse de l'offre et ils se sont plaints auprès des distributeurs qui ont revu leur stratégie. Cet été, on a une belle sélection de films et je suis confiant que ça va bien fonctionner. On va avoir un bel été de cinéma.»
Au nombre des films intéressants à venir, le propriétaire mentionne Un sac de billes, Churchill, Kédi, Au royaume des chats ou Django. Le Tapis rouge va d'ailleurs mettre de l'avant une promotion estivale spéciale en offrant à ceux qui veulent se payer un programme double le second film à 50 % de rabais. 
Le grand nombre de bons films l'automne dernier aura quand même eu un effet positif pour l'établissement de la rue Bellefeuille puisque le public est revenu très nombreux dès la réouverture en septembre et la fréquentation s'est maintenue depuis, affirme Jacques Foisy.
«On a eu une très bonne année financièrement, notre meilleure jusqu'ici. Toutes les inquiétudes que je pouvais entretenir quant à notre succès à long terme sont disparues. La clientèle a augmenté et on remarque que le bassin de nos visiteurs s'est agrandi. On reçoit désormais beaucoup de clients réguliers en provenance du Centre-du-Québec qui viennent s'ajouter à notre noyau qui vient de la Mauricie.»
De plus, le Tapis rouge a aussi accès à plus de distributeurs importants.
«C'est normal que certains d'entre eux aient attendu que nous fassions nos preuves mais nous les avons convaincus en faisant de bons chiffres d'entrées. Ç'a été particulièrement le cas pour le film Dalida, notamment, ce printemps. Pour les films d'auteur, je suis fier de dire que près de huit fois sur dix, nous sommes le cinéma qui fait les meilleurs chiffres hors de Montréal et Québec.»