Le Nouvelliste
Le 37e Festival international de la poésie de Trois-Rivières prenait fin dimanche.
Le 37e Festival international de la poésie de Trois-Rivières prenait fin dimanche.

Le silence comme un baume

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
«Quelqu’un vous touche, le monde se remet à exister». Le vers du poète acadien Herménégilde Chiasson détonne avec la pandémie et le virus maudit, qui incite précisément à nous couper les uns des autres, remarque Gaston Bellemare, infatigable président fondateur du Festival international de la poésie de Trois-Rivières. L’homme de lettres jubilait dimanche soir, alors que le rideau tombait sur la 37e présentation de l’événement, au terme de dix jours d’activités.