Le président du Printemps des Beaux Parleurs , Jean-Philippe Marcotte, souhaite que les gens soient au rendez-vous pour la 5e édition de l’événement.
Le président du Printemps des Beaux Parleurs , Jean-Philippe Marcotte, souhaite que les gens soient au rendez-vous pour la 5e édition de l’événement.

Le Printemps des Beaux Parleurs: «Ça va bien se conter!»

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — La crise de la COVID-19 a eu raison de plusieurs événements dans la région, mais ce ne sera pas le cas du Printemps des Beaux Parleurs. La 5e édition a certainement dû être adaptée au contexte entourant la pandémie, mais elle aura bel et bien lieu du 13 au 18 mai de façon virtuelle.

«C’est une édition particulière, parce qu’on est en confinement et aussi parce que c’est notre cinquième édition. C’était important pour nous de faire cette édition-là. Le contexte nous a forcés à nous réinventer et à travailler autrement», lance d’entrée de jeu le président de l’événement, Jean-Philippe Marcotte.

«On a monté toute une programmation. Il y a du nouveau contenu, on est allé chercher du contenu d’archives, on a aussi des initiatives de contes qui se sont faits ailleurs pour permettre aux gens de découvrir la parole sous toutes ses formes», ajoute-t-il.

Cet événement trifluvien met en valeur le conte et l’art de la parole depuis 2016. La prochaine édition se déroulera par l’entremise du site Internet et de la chaîne YouTube du Printemps des Beaux Parleurs. Les organisateurs veulent accompagner et divertir, à leur manière et grâce aux technologies, tous les gens confinés à la maison.

«On a voulu mettre de l’avant, encore une fois, l’art de la parole. Donc, même si les gens n’ont pas l’opportunité de se présenter dans les lieux pour écouter les conteurs et conteuses, la parole elle, les fera voyager dans différents univers directement à partir de leurs foyers», explique Jean-Philippe Marcotte.

C’est sous le thème Ça va bien se conter! que se déroulera cette 5e édition. Une programmation sera accessible, à toutes heures du jour comme de la nuit, pendant les six jours de festival en ligne. Le menu quotidien comprend, dès le début de la journée, des contes jeunesse, des conférences diverses et des présentations de contes pour tous.

Des alternatives poétiques «au film d’après-midi», des baladodiffusions sur l’art de la parole ainsi que des concours de menteries et des collectifs de contes accompagneront le reste de la journée.

Les soirées ainsi que les nuits ne sont pas en reste avec des propositions de contes urbains et coquins en plus de certains extras, pour les insomniaques, jusqu’au lever du jour.

La programmation de la 5e édition a été dévoilée, lundi.

«On a voulu profiter du confinement pour faire découvrir aux gens diverses initiatives en conte, en poésie et en slam d’un peu partout dans la francophonie. On a réuni le tout en liste de lecture YouTube pour faciliter la découverte; bref, c’est comme Netflix, mais pour les arts de la parole!», ajoute Marc-André Fortin, directeur artistique de l’événement.

Culture Trois-Rivières et MaTV se sont associés à l’événement pour aider à la diffusion et soutenir la création de contenu original pour cette édition à distance.

«Certains épisodes des années précédentes, en plus du contenu créé spécialement pour l’occasion, seront diffusés sur notre chaîne», affirme Pierre Lauzier, gestionnaire production et programmation de MaTV.

Certaines de ces émissions seront présentées sur le réseau national de MaTV permettant à l’art conté de la région d’être vu et entendu aux quatre coins du Québec.

Les gens sont invités en ligne à assister en direct à différents éléments de la programmation.

Le vendredi soir, fidèle à sa tradition, le Cercle de conteurs de Trois-Rivières invite les différents conteurs et conteuses à partager leurs histoires. Le Printemps des Beaux Parleurs invite la population à participer en se filmant, dès maintenant, de la maison avec leurs meilleures histoires.

«On veut voir à quel point on est capable de faire un cercle de conteurs virtuel», souligne le président de l’événement, Jean-Philippe Marcotte.

Le tout peut être transmis par l’entremise de leur site Internet et de leur page Facebook. MaTV propose de mettre en ondes les meilleurs contenus.

Samedi soir, une émission spéciale du Printemps des Beaux Parleurs – spécial confinement sera présentée par Culture Trois-Rivières et diffusée en simultané sur les ondes de MaTV et sur la page Facebook de Culture Trois-Rivières et du Printemps des Beaux Parleurs.