Patrimoine Bécancour lance un projet qui visera la protection du patrimoine bâti des six noyaux villageois de la ville. De gauche à droite: Raymond Cormier, président du conseil d’administration de Patrimoine Bécancour, Jean-Pierre Chartier, auteur de l’étude de caractérisation du territoire et des noyaux villageois de la ville de Bécancour et Suzanne Lavoie, agente de développement aux activités et chargée de projet pour Patrimoine Bécancour.

Le patrimoine bâti à protéger

BÉCANCOUR — Patrimoine Bécancour instaure un programme qui permettra de sensibiliser les citoyens de la ville à la préservation du patrimoine bâti.

Ce sont les six noyaux villageois – Bécancour, Gentilly, Précieux-Sang, Saint-Angèle, Sainte-Gertrude et Saint-Grégoire – qui seront touchés par ce projet visant la mise en valeur des richesses historiques et patrimoniales de Bécancour.

L’objectif est avant tout d’assurer la pérennité des éléments architecturaux des six secteurs de la ville en sensibilisant la population à leur conservation. «Le but de tout ça c’est de montrer aux gens qu’il y a des richesses historiques et patrimoniales importantes dans les noyaux villageois de Bécancour», mentionne Suzane Lavoie, agente de développement aux activités et chargée de projet pour Patrimoine Bécancour.

Rappelons que depuis environ cinq ans, plusieurs édifices faisant partie du patrimoine bâti ont été démolis dans certains secteurs de la ville, notamment à Gentilly ou à Saint-Grégoire. Patrimoine Bécancour souhaite alors convaincre la population que les bâtiments peuvent avoir une deuxième vie. Le projet mettra donc en place des ressources nécessaires pour la rénovation des maisons anciennes.

Le 20 juillet prochain, les citoyens pourront accéder à un nouveau site web qui montrera un peu plus de 80 maisons modélisées en vidéo. On y retrouvera aussi des espaces interactifs qui comprennent des cartes ou encore des jeux sur les caractéristiques architecturales. Le site inclura également une étude menée par un expert en patrimoine, donnant accès à plusieurs conseils pour effectuer leurs travaux comme des plans de composantes architecturales, des renseignements sur les matériaux et les différentes techniques à employer ou à éviter.

préserver la mémoire patrimoniale
Avec ce projet, l’organisme désire d’autant plus assurer la pérennité des éléments architecturaux des noyaux villageois en partageant les savoirs architecturaux et en préservant la mémoire patrimoniale à travers les générations. Patrimoine Bécancour organisera à cet effet plusieurs ateliers afin de discuter avec les aînés et la nouvelle génération de citoyens.

Dans une optique un peu plus ludique, l’organisme met également en place un «rallye découverte» pour les familles et les visiteurs de la ville. Disponible au bureau d’information touristique de Saint-Grégoire, ce nouvel outil d’exploration permettra de partir à la découverte du patrimoine architectural de Bécancour. Le parcours prendra place sur l’avenue Nicolas-Perrot et s’échelonnera sur une distance maximale de 1,2 km. Les participants pourront y tester leurs connaissances sur les différents aspects du patrimoine bâti.