Dans le cadre de la journée de la persévérance scolaire,le groupe de musique QW4RTZ a offert une prestation ainsi qu’une conférence aux jeunes de l’école secondaire l’Académie les Estacades.

Le groupe QW4RTZ parle de l’intimidation

Trois-Rivières — Dès les premières minutes, c’est sur le rythme de la chanson Deux par deux rassemblés de Pierre Lapointe que le groupe QW4RTZ a su obtenir l’attention complète des jeunes de l’école secondaire l’Académie les Estacades. Pendant près de 90 minutes, les élèves ont pu apprécier le talent vocal de ce groupe. Entre chaque prestation, ils ont parlé de leur vécu grâce à différents thèmes reliés à l’intimidation.

Dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire, le TREM offre actuellement aux écoles secondaires de la région une tournée de conférences offerte par le groupe QW4RTZ qui s’échelonnera jusqu’au 2 mars prochain.

La direction de l’école secondaire l’Académie les Estacades est très heureuse de les recevoir puisqu’ils aideront à motiver les jeunes.

«Durant la conférence, on ne parle pas précisément de l’intimidation. Ce serait beaucoup trop démoralisateur. Au contraire, on explique comment se sont déroulées nos années à l’école secondaire.

«Nous sommes tous très différents. On retrouve le «nerd» que l’on nomme Fa2 alias François Dubé, Philippe le joueur de football en apparence parfait et typique d’un film d’ado, Louis-Alexandre qui a vécu ses passions à travers le Beat box et moi le garçon gêné avec aucune confiance en soi qui était victime d’intimidation. À travers ces messages, on aborde l’intimidation, la réorientation de carrière, le décrochage scolaire, l’estime de soi. Bref, des thèmes qui touchent les jeunes sans nécessairement les nommer», affirme François Pothier Bouchard, membre du groupe QW4RTZ.

«En marge de nos spectacles, nous avons discuté avec notre metteur en scène du fait qu’on se rappelait de nos années au secondaire et qu’on voulait en parler aux jeunes. On veut être une inspiration pour eux. On a la chance d’avoir un impact majeur chez les élèves et nous sommes très heureux de pouvoir nous rendre dans plusieurs écoles pour propager notre message. Nous avons des dizaines de conférences à notre actif», explique Philippe Leboeuf en soulignant l’importance de la persévérance puisque le groupe a aussi fait face à des difficultés dans le passé. Rappelons qu’il y a quelques années, deux membres ont quitté la formation.

Chacun des membres du groupe a témoigné à sa façon de son parcours.

«Lorsque je pense à mon secondaire, je ne pense pas que c’était une belle période. J’étais très traumatisé. J’essayais de survivre à ce moment de ma vie. J’avais l’impression que chaque personne dans l’école devait appartenir à une gang et qu’il y avait une sorte de hiérarchie avec des personnes plus importantes que d’autres. À mon école, ceux qui n’appartenaient à aucun groupe, on les appelait les «rejets». Puisque je n’avais rien de spécial, j’étais donc dans ce groupe. Être gêné ou être «rejet» c’est avoir peur de ce que les autres pensent de nous. Une chose à retenir, dans la vie c’est important de prendre sa place», explique François Pothier Bouchard, membre du groupe QW4RTZ aux jeunes de l’école.

«On remarque un impact majeur chez les jeunes grâce à nos conférences. J’étais très sceptique, car je n’étais pas certain si mon message était écouté par les jeunes. Au final, on remarque que ça fonctionne. Nous avons de nombreux messages sur nos réseaux sociaux. Les jeunes nous posent énormément de questions. Ils veulent recevoir des outils pour s’en sortir. On n’est pas des psychologues, mais à travers nos expériences on peut les diriger vers les personnes ressources. On veut leur montrer qu’ils ne sont pas seuls», précise M. Leboeuf.

Rappelons que QW4RTZ est un groupe de musique qui chante a capella sans trame sonore. Il est formé de quatre Trifluviens et amis d’enfance des Petits chanteurs de Trois-Rivières. Ils ont fait des études en classique et parallèlement à leurs études ils ont mis sur pied un groupe de musique jusqu’au jour, où ils ont décidé de vivre leurs rêves et d’en faire un métier. Outre leur centaine de conférences qui auront lieu pendant la prochaine année, le groupe sera à Trois-Rivières le 25 mai et le 11 novembre à la salle J.-Antonio-Thompson afin de présenter leur nouveau spectacle.