Le groupe Alabama sera à Saint-Tite le 7 septembre prochain à l'occasion d'un spectacle soulignant le 50e anniversaire du Festival western.

Le groupe Alabama pour le 50e Festival western

Le Festival western de Saint-Tite veut célébrer en grand son 50e anniversaire en présentant un spectacle d'envergure. Cette mission a été confiée au groupe américain Alabama, auteur de quelques classiques souvent entendus dans les chapiteaux de l'événement qui attire chaque année près de 650 000 festivaliers.
Le Nouvelliste a en effet appris que la formation composée de Randy Owens, Teddy Gentry et Jeff Cook sera sur la scène des grandes estrades Coors Banquet le 7 septembre prochain pour le spectacle majeur qui soulignera en grand les 50 ans de festivités à Saint-Tite. 
Ce spectacle est aussi l'occasion pour les organisateurs du mythique festival de remercier les visiteurs, bénévoles, partenaires et citoyens de Saint-Tite qui permettent depuis toutes ces années le succès de l'événement. C'est dans cette optique que ce grand spectacle est pensé.
Les succès de la formation originaire de l'État de l'Alabama, comme Mountain Music, Dixieland Delight, If You're Gonna Play in Texas ou encore Song of the South, devraient plaire à un large public. Ces airs sont souvent interprétés par les groupes de musique participant au Festival western sur les différentes scènes. Ces classiques de la musique country devraient être appréciés des amateurs de plusieurs générations. 
Alabama a marqué la musique country ces 40 dernières années. Durant cette longue carrière, la formation du sud des États-Unis a vendu plus de 73 millions d'albums, dont plusieurs ont été numéro un au Billboard.
Après une décennie où le groupe roulait sa bosse dans les bars et festivals du sud, la formation a atteint des sommets dans les années 80 avec plusieurs succès, dont My Home's in Alabama. Leur son country rock a su séduire un plus large public. Les membres de la formation détonnaient d'ailleurs avec les musiciens traditionnels de country. Ils portaient les cheveux longs et n'arboraient pas le chapeau de cow-boy «obligatoire».
Une première partie sera assurée par le groupe beauceron Les Cajuns. Ces membres sont des habitués de Saint-Tite. Les Festivaliers ont souvent eu la chance de les voir sur les scènes de plusieurs chapiteaux du festival. 
L'arène des grandes estrades sera pour l'occasion transformée en parterre, ce qui permet de mettre en vente un peu moins de 8000 billets. Ceux-ci seront de plus rapidement disponibles. Ils doivent être mis en vente dès ce mardi à la billetterie de Saint-Tite ainsi que sur le site Internet de l'événement, au www.fwst.ca
Les grandes estrades ont accueilli plusieurs grands noms de la musique depuis la première édition du Festival western de Saint-Tite, il y a 50 ans. Plusieurs se souviennent de Johnny Cash en 1984, Kenny Rogers en 2007, Alan Jackson en 2010 ou encore Big & Rich en 2011. 
Bien qu'elle n'ait jamais fait dans le country, Céline Dion a également brûlé les planches de cette scène extérieure en 1989, quelques années avant de connaître une ascension fulgurante. 
Un 50e anniversaire, ça n'arrive qu'une fois. Les organisateurs ont d'ailleurs déjà annoncé quelques événements spéciaux qui seront de la programmation de cette édition unique, dont la tenue en septembre d'un rodéo de nuit extrême.