Hugues Corriveau, à droite, a remporté le Grand prix Québecor remis à l’occasion de cette 37e édition du Festival de la poésie. Il est en compagnie de Gaston Bellemare, président.
Hugues Corriveau, à droite, a remporté le Grand prix Québecor remis à l’occasion de cette 37e édition du Festival de la poésie. Il est en compagnie de Gaston Bellemare, président.

Le Festival international de la poésie retrouvera son public

Kim Alarie
Kim Alarie
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
La grande célébration de la poésie sera de retour pour une 37e édition cet automne à Trois-Rivières. Bien que le visage du Festival international de la poésie (FIP) soit quelque peu modifié en raison de la pandémie, il honorera, encore et toujours, le genre littéraire mais, pour une deuxième année, il devra le faire sans poètes internationaux. La fermeture des frontières, jusqu’à tout récemment, ne laissait que peu d’options.