Le comédien Ghyslain Tremblay est décédé mardi à l’âge de 68 ans.
Le comédien Ghyslain Tremblay est décédé mardi à l’âge de 68 ans.

Le comédien Ghyslain Tremblay décède à l’âge de 68 ans

Le comédien Ghyslain Tremblay, connu pour ses nombreux rôles au petit écran, notamment dans des productions jeunesse qui ont marqué toute une génération, est décédé mardi à l’âge de 68 ans.

Selon ce qu’a confié son frère, François Tremblay, à la radio ICI Première au Saguenay-Lac-Saint-Jean, il souffrait de la maladie d’Alzheimer depuis plusieurs années et il aurait probablement succombé à une infection à la COVID-19.

Toujours selon ce qu’a rapporté son frère, il s’était retiré du milieu artistique il y a une dizaine d’années, tout juste avant de recevoir un diagnostic de la maladie d’Alzheimer.

Ghyslain Tremblay résidait à la Maison l’Étincelle, un centre spécialisé situé à Verdun, où La Presse canadienne a pu confirmer une éclosion de cas de COVID-19.

D’après la famille, la médecin qui le traitait aurait dit que M. Tremblay a eu une poussée de fièvre mardi matin et serait finalement décédé mardi soir. Il n’a pas été possible de confirmer la cause précise du décès.

Ghyslain Tremblay avait notamment incarné Pico dans Les 100 tours de Centour, en 1971 et 1972.

Son travail dans Pop Citrouille, Le Parc des Braves et Cormoran a également retenu l’attention.

Au cinéma, on a pu le voir dans Les Plouffe, de Gilles Carle, ainsi que Idole instantanée, entre autres.

Les plus récentes productions dans lesquelles on a pu voir jouer Ghyslain Tremblay sont les séries Ramdam et Les Invincibles.

«Un acteur extraordinaire»

Plusieurs admirateurs ont partagé des mots de soutien envers la famille ainsi que des messages en hommage à l’artiste qui les a marqués.

Des collègues de M. Tremblay ont fait de même. C’est le cas du dramaturge Michel Marc Bouchard qui a écrit sur sa page Facebook apprendre le décès de son ami «avec une profonde tristesse».

Pour le comédien Michel Laperrière, qui a formé un duo avec Ghyslain Tremblay dans la série jeunesse Lapoisse et Jobard à la fin des années 1990, c’est un acteur extraordinaire que le Québec vient de perdre.

«Il était un grand acteur, autant dans le dramatique que le comique. Il était d’une grande rigueur et il était très exigeant envers lui-même. Pas exigeant dans un sens narcissique, mais pour donner le meilleur produit au public», décrit son ex-collègue et ami qui se rappelle d’un camarade brillant avec qui il discutait autant de politique que de science.

Michel Laperrière garde notamment en mémoire la performance de Ghyslain Tremblay dans Avec un grand A, de Janette Bertrand. Il jouait un conjoint violent avec une justesse qui donnait la chair de poule aux téléspectateurs.