Daniel Lavoie sera encore de la partie pour souligner le vingtième anniversaire de la comédie musicale Notre-Dame de Paris.

Le classique d’Hugo présenté à Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — Afin de partager l’adrénaline des vingt ans de la comédie musicale Notre-Dame de Paris, Le Nouvelliste a eu la chance d’assister à l’une des répétitions avant que le spectacle prenne place à Trois-Rivières.

Après les soixante-deux représentations du Grand Théâtre de Québec, ce sera au tour des Trifluviens de pouvoir participer aux célébrations du vingtième anniversaire de la comédie musicale Notre-Dame de Paris. Du 29 août au 1er septembre, les planches de l’Amphithéâtre Cogeco s’enflammeront sous les chansons et chorégraphies de la pièce.

Pour la fin de la saison estivale, les spectateurs auront droit à la mise en scène d’un spectacle grandiose. Une pièce qui leur donnera des frissons garantis.

Ce sont les huit premiers tableaux du spectacle qui ont été présentés jeudi dernier lors de la répétition. Le tout s’est déroulé en play-back. La pièce de répétition n’étant pas insonorisée, les chanteurs n’ont donc pas été en mesure de nous dévoiler l’étendue de leur répertoire vocal. N’empêche que ce bref aperçu n’en était pas moins renversant.

Des chorégraphies à couper le souffle
La comédie musicale offrira un spectacle où les chorégraphies seront tout aussi importantes, au même titre que les chansons. Les numéros dynamiques présentent une belle énergie, c’est le cas notamment avec le numéro de la Fête des fous où l’énergie sera palpable.

La chanteuse Valérie Carpentier, originaire de Sainte-Anne-de-la-Pérade, en est à sa première comédie musicale. Le public pourra la voir incarner le rôle de Fleur-de-Lys.

En ce qui concerne la nouvelle mouture de comédiens, le metteur en scène Gilles Maheu se réjouit de sa qualité. «Cette équipe-là est très, très forte. C’est une des meilleures qu’on a eues en vingt ans», mentionne-t-il.

Le vétéran Daniel Lavoie, présent lors de la première tournée en 1998, n’a pas pu résister à prendre part à cette nouvelle tournée. «C’est un retour dans le plaisir. J’avais surtout envie de faire un nouveau chapitre et c’est ce que m’a permis la nouvelle troupe. Puis, c’est vraiment un spectacle qui nous permet d’avoir beaucoup de bonheur, même si c’est triste et tragique.»

Même après vingt ans, les changements seront peu nombreux, selon le comédien. «Il y a eu des changements dans les détails. Gilles Maheu a simplement resserré les boulons», souligne-t-il.

Valérie Carpentier parmi les interprètes
La chanteuse originaire de Sainte-Anne-de-la-Pérade et grande gagnante de l’édition 2013 de La voix, Valérie Carpentier, arborera le rôle de Fleur-de-lys. «C’est excitant. Puis c’est toujours plaisant de retourner à la maison», confie la chanteuse.

Elle se dit honorée de pouvoir prendre part à une œuvre d’une aussi grande ampleur. Le plus gros défi pour elle touchera principalement l’aspect vocal, puisque les chansons présentent des notes différentes que celles issues de son répertoire habituel.

«Le plus gros défi c’est vraiment au niveau vocal, parce que le personnage a quatorze ans. Alors on ne peut pas vraiment jouer en dehors du créneau déjà établi. Il faut chanter les notes telles qu’elles sont écrites», explique Valérie Carpentier.

La comédie musicale Notre-Dame de Paris sera présentée à Trois-Rivières en supplémentaire le 29 août prochain. Quelques places sont encore disponibles.