Alain Beauparlant, directeur général de la station Vallée du parc, attend les cinéphiles sur son site à compter du 19 juin.
Alain Beauparlant, directeur général de la station Vallée du parc, attend les cinéphiles sur son site à compter du 19 juin.

Le ciné-parc de Vallée du parc dévoile sa programmation

Shawinigan — Le Roi lion, un classique de Disney, lancera la programmation du projet pilote de ciné-parc à la station de ski Vallée du parc, le vendredi 19 juin.

Pour le moment, la direction ne peut dévoiler sa programmation que jusqu’au 3 juillet. En effet, la réouverture des salles de cinéma pourrait modifier la liste des films prévus.

«Notre programmation est faite pour l’été», explique Dominic Lamy, directeur des ventes et du marketing à Vallée du parc. «Nous faisons affaire avec ACF, qui fait la distribution des films internationaux lors d’événements spéciaux, comme ce que nous proposons.»

«Or, nous avons des droits de diffusion pour environ deux à trois semaines», ajoute-t-il. «À partir du moment où les cinémas rouvriront, les compagnies de production pourraient ne plus autoriser les ciné-parcs spontanés. Donc, tant que les cinémas seront fermés, on est correct, mais s’ils rouvrent, nous devront changer une bonne partie de notre programmation.»

M. Lamy assure que jusqu’au 3 juillet, la programmation est coulée dans le béton. Les représentations sont prévues les mardis et vendredis, à compter de 21 h. Le site accueillera les visiteurs dès 19 h.

Alain Beauparlant, directeur général de la station, souligne que peu importe la date d’ouverture des salles de cinéma, Vallée du parc compte honorer son projet pilote tel que prévu, jusqu’au 28 août.

«C’est l’objectif», confie-t-il. «Les distributeurs nous confirment ça au compte-gouttes, mais tous les ciné-parcs événementiels comme nous sont dans le même bateau. Nous sommes confiants que ça va se régler.»

M. Beauparlant convient qu’il est sorti de sa zone de confort avec la réalisation de ce projet.

«Ça a été un peu plus complexe que je le pensais», reconnaît-il. «Nous avons reçu plein d’informations de dernière minute. On pensait qu’organiser un ciné-parc, ce serait relativement simple! Nous voulions suivre les règles. En affaires, on n’est pas toujours sur une grande autoroute pavée! Je ne regrette rien, car si c’est rentable, ça pourrait devenir un beau produit pour les prochaines années.»

M. Lamy précise que la programmation estivale a été établie à partir d’une liste de 4000 films disponibles.

«L’accent a été mis sur la famille», explique-t-il. «Nous avons des films d’action, de science-fiction, des comédies, des drames... Nous essayons d’offrir des films pas trop violents, qui s’adressent à tout le monde.»

Deux projections précéderont la première grand public. Le 16 juin, un rendez-vous est prévu pour les médias et les partenaires du projet, tandis que le 18 juin, le film «Merveilleux» sera diffusé exclusivement pour les membres et les employés de la station de ski, à prix réduit. Une façon de les remercier à la suite d’une fin de saison un peu abrupte en raison de la crise sanitaire. Il n’est pas exclu qu’une deuxième représentation réservée aux membres et aux employés soit intégrée au calendrier pendant l’été.

La capacité d’accueil jouera autour de 200 voitures, mais pour les premières représentations, M. Beauparlant estime qu’environ 175 véhicules seront admis.

«On n’a jamais fait ça!», rappelle-t-il. «On se donne une marge de manoeuvre. Nous sommes prudents. Il faut roder la restauration, les placiers, le scan de billets... Comme tout projet, il y aura une période d’adaptation.»

Le directeur général observe, notamment sur les réseaux sociaux, qu’une certaine fébrilité entoure cette initiative dans la région.

«Les gens ont hâte», remarque-t-il. «Nous avons reçu beaucoup de suggestions de films. Notre programmation sera accessible. Le but, ce sera de divertir les gens, offrir du bonheur et faire rire le monde!»

Les cinéphiles intéressés ne pourront se procurer leurs billets qu’en ligne, via le site web de Vallée du parc.

Rappelons que les profits de la saison seront versés à un organisme de charité de Shawinigan, qui reste à être déterminé.

+

La liste des films

DATE          FILM

  • 19 juin        Le Roi lion
  • 23 juin        Yesterday
  • 26 juin        En avant
  • 30 juin        Dirty dancing
  • 3 juillet        Aladdin