L'artiste Patrick Bérubé présente l'exposition <em>Entropé </em>jusqu'au 11 septembre à la Galerie d'art R3, dans le cadre de la Biennale nationale de sculpture contemporaine.
L'artiste Patrick Bérubé présente l'exposition <em>Entropé </em>jusqu'au 11 septembre à la Galerie d'art R3, dans le cadre de la Biennale nationale de sculpture contemporaine.

Lancement de la 9e Biennale nationale de sculpture contemporaine

TROIS-RIVIÈRES — C'est samedi que débutait la 9e Biennale nationale de sculpture contemporaine, qui présente les œuvres de 13 artistes québécois, canadiens et internationaux dans huit lieux à Trois-Rivières, Victoriaville et Montréal.

À Trois-Rivières, la Galerie d'art R3, située sur le campus de l'UQTR, prenait part pour la première fois à la Biennale. Bien que la COVID-19 ait laissé peu de temps aux responsables de la galerie et à l'artiste invité pour se préparer (à peine quelques jours), elle a aussi permis au lieu de se joindre à la Biennale.

«On n'avait pas la possibilité d'avoir quelqu'un sur place pendant l'été, les autres années. La COVID-19 nous rend la tâche plus compliquée, puisqu'on n'a pu ouvrir que le 25 juillet et on n'a pas eu accès à nos bureaux dans l'université pendant longtemps, mais d'un autre côté, on a pu avoir une subvention pour embaucher un étudiant, ce qui était nécessaire pour présenter une exposition dans le cadre de la Biennale», explique Lorraine Beaulieu, attachée d'administration à la Galerie d'art R3.

L'artiste invité à la galerie est Patrick Bérubé. Son exposition «Entropé» met en relief la société de consommation, en s'inspirant de l'oeuvre Ainsi parlait Zarathoustra, du philosophe allemand Friedrich Nietzsche, et du film 2001, l'Odyssée de l'espace, du réalisateur Stanley Kubrick.

«C'est une exposition qui parle de cycles, de changements, de transformations et même de mutations», explique M. Bérubé.

«Entropé, c'est le retour en arrière, le retour vers soi, mais aussi la honte. Ça fait aussi référence au retour vers la nature qui s'observe présentement», ajoute-t-il.

L'exposition est présentée du mercredi au dimanche, de 13h à 17h.

À Trois-Rivières, les œuvres des participants à la Biennale sont présentées à la Galerie d'art du Parc, au Centre d'exposition Raymond-Lasnier, à la Galerie d'art R3, à l'Atelier Silex et au Musée POP. Une exposition sera également présentée à partir du 7 août au futur Centre d'innovation agroalimentaire. La Biennale se déploie également au Centre d'art Jacques-et-Michel-Auger de Victoriaville et à CIRCA art actuel, à Montréal.

La Biennale se termine le 11 septembre. Le port du masque est requis dans chacun des lieux d'exposition.

Pour plus d'informations sur les artistes, le thème de la 9e édition et les lieux d'exposition, rendez-vous au http://www.bnsc.ca.