Le 6 février dernier, Jean-Pierre Ferland présentait à la Place des Arts le spectacle Toutes les femmes de ma vie qu’il offrira à l’Amphithéâtre Cogeco le 30 août prochain.

L’Amphithéâtre pour Jean-Pierre Ferland

TROIS-RIVIÈRES — Après quelques stars de grande magnitude, un monument québécois foulera la scène de l’Amphithéâtre Cogeco l’été prochain. Jean-Pierre Ferland présentera son spectacle événement Toutes les femmes de ma vie le 30 août en compagnie de neuf chanteuses québécoises avec lesquelles il réalisera des duos sur quelques-unes de ses plus grandes chansons.

Le spectacle n’a jusqu’ici été présenté qu’à deux endroits: la salle Maisonneuve de la Place des Arts de Montréal et le Centre Vidéotron de Québec et pour l’instant, aucune autre représentation que celle de Trois-Rivières n’est annoncée pour l’été prochain.

Ce qui a motivé la direction de l’Amphithéâtre à produire ce spectacle, c’est son aspect d’événement. «Nous cherchons à présenter des spectacles à caractère unique, d’indiquer le directeur général de la Corporation des Événements Steve Dubé. Ce n’est pas un simple spectacle de Jean-Pierre Ferland: c’est un événement auquel participeront neuf chanteuses de grande notoriété: Isabelle Boulay, Luce Dufault, Laurence Jalbert, Florence K, Yama Laurent, Julie Anne Saumur, Mélissa Bédard, Diane Tell et Nanette Workman. C’est quelque chose d’une ampleur tout à fait exceptionnelle. En plus, ils seront accompagnés de onze musiciens sur scène et de deux choristes.»

«Si on veut continuer de se développer comme on a commencé à le faire, il nous faut exploiter des créneaux particuliers avec des spectacles qui ne pourraient pas se faire ailleurs sauf dans de très grandes salles. On était heureux d’accueillir le spectacle de Sylvain Cossette dans le cadre de sa tournée 80s à l’automne dernier mais ça nous prenait un concept qui en fasse un événement unique, ce qui fut le cas grâce à la présence de l’orchestre symphonique du Conservatoire.»

Le spectacle trifluvien devrait être essentiellement le même que ceux présentés à Québec et Montréal lors desquels Ferland a chanté des classiques couvrant l’ensemble de son immense carrière de plus de 60 ans. On pense à des chansons comme Le Petit roi, Le Showbusiness (en duo avec Yama Laurent), T’es belle, Sing Sing (avec Nanette Workman), Les fleurs de macadam (avec Laurence Jalbert), T’es mon amour (avec Diane Tell), Les immortelles (avec Luce Dufault), Je reviens chez nous (avec Mélissa Bédard), Un peu plus haut, un peu plus loin parmi un total de 21 chansons.

Le spectacle est offert avec une première partie assurée par Geneviève Leclerc. «On ne peut garantir que le spectacle ne sera pas présenté ailleurs au Québec cet été mais pour l’instant, nous sommes heureux d’être les seuls à le présenter, d’ajouter Steve Dubé. C’est une grosse production qui impliquait beaucoup de facteurs dont on devait tenir compte: la disponibilité de notre salle, celle de Jean-Pierre Ferland sans compter celle des neuf chanteuses qui l’accompagne, des musiciens et le tout, en s’assurant qu’on le fait dans les meilleures conditions. En le programmant en août, on élimine pratiquement les risques d’une température très froide et en plus, on peut le faire un vendredi soir: toutes les conditions optimales sont réunies pour en faire un événement unique et mémorable. Ça fait un bout qu’on est sur ce dossier et j’ai parlé avec des gens qui ont assisté aux représentations de Montréal ou Québec et on m’a assuré que c’est une très belle mise en scène qui va très bien vivre sur notre scène.»

«C’est une grosse production qui impose une imposante équipe et les artistes vont devoir être ici dès la veille pour des répétitions. On comprend qu’un spectacle qui implique autant d’interprètes et qui n’est présenté qu’exceptionnellement nécessite des répétitions pour que tout le monde se remette à niveau. C’est vraiment une grosse machine. Évidemment, c’est toujours le public qui va décider du succès mais on pense qu’il y a le potentiel d’un moment vraiment exceptionnel que les fans de Jean-Pierre Ferland ne voudront pas manquer.»

La mise en vente des billets débutera le vendredi 12 avril à 11 h sur le site de l’amphithéâtre de même que par l’intermédiaire de la billetterie de la salle Thompson. Les billets se vendront entre 51,99 $ et 69,39 $.