La chanteuse Stéphanie Bédard ira à la rencontre de son public au cours de l’été avec son projet «la route des lacs».
La chanteuse Stéphanie Bédard ira à la rencontre de son public au cours de l’été avec son projet «la route des lacs».

La route des lacs: le nouveau projet de la chanteuse Stéphanie Bédard

SAINT-ÉLIE-DE-CAXTON— Depuis le début de la pandémie, les artistes ont dû faire face à tout un défi. Celui de se réinventer. Pour la chanteuse originaire de Drummondville, Stéphanie Bédard, c’est chose faite avec son nouveau projet «la route des lacs», qui lui permettra d’aller à la rencontre de son public au cours de l’été. Avec comme salle de spectacle, un lac et comme scène principale, un quai flottant, celle qui a désormais un pied-à-terre à Saint-Élie-de-Caxton ira à la rencontre des riverains des différentes régions du Québec pour interpréter leurs envies musicales.

Confinée au bord de l’eau, à Saint-Élie-de-Caxton depuis le début de la pandémie, la chanteuse qu’on a notamment connue à l’émission Star Académie en 2005, puis en 2012, à The Voice en France a eu cette idée de génie il y a trois semaines à peine.

«L’idée m’est venue en discutant avec une amie sur un quai flottant. Je me suis dit, comme je suis déménagée sur le bord d’un lac, ça serait tellement merveilleux de retrouver ce même environnement paisible quand je vais faire des spectacles. Pour la suite, tout est arrivé au bon moment, j’ai fait des rencontres avec des gens qui étaient en mesure de m’aider et on a été capable de réaliser rapidement le projet», explique-t-elle.

Inspirée du concept de son spectacle Jukebox taillé sur mesure par le public, qu’elle trimballe d’ailleurs partout au Québec depuis maintenant trois ans, Stéphanie Bédard propose cette même formule, mais avec comme principales scènes les lacs du Québec. «Selon les inscriptions reçues, on va s’ancrer à un endroit dans le lac, et les gens vont pouvoir venir assister au spectacle directement à bord de leurs embarcations nautiques, et ce, à une distance réglementaire d’une pagaie de distance».

Ainsi, ceux et celles qui aimeraient voir Stéphanie Bédard et son musicien, Alexandre Bonneau, en performance sur un lac au cours de l’été doivent s’inscrire sur le site laroutedeslacs.com pour réserver le moment qui leur convient. Par la suite, comme il était possible de le faire pour le spectacle Jukebox, les spectateurs sont invités à sélectionner leurs airs favoris sur le site parmi plus de 350 chansons préalablement sélectionnées.

«Les gens sont invités à choisir sur le site leurs 10 chansons favorites et par la suite, je vais interpréter les chansons qui auront eu le plus de votes. Et comme je sais qui a voté pour quelle chanson, je vais pouvoir interagir avec mon public», précise Stéphanie Bédard.

Stéphanie Bédard présentera ses spectacles au cours de l’été sur un quai flottant.

D’ailleurs, en plus du spectacle de 90 minutes, la chanteuse promet de prendre environ une heure à la fin de ceux-ci afin de pouvoir s’entretenir avec son public.

Un concept déjà populaire

Dévoilé au grand jour mercredi matin, le nouveau projet de Stéphanie Bédard semble déjà fort populaire. En effet, en quelques heures à peine de promotion, c’est plus de 15 inscriptions qui ont été effectuées sur le site. «Avec le moment qui est idéal pour les petits rassemblements actuellement, je pense qu’en une semaine, on pourrait avoir une cinquantaine de demandes, mais je laisse ça aller, et qui sait, on pourrait bien être surpris.»

En cours de route, la chanteuse pourrait également faire quelques ajouts à son offre. L’idée d’inclure des artistes invités à son spectacle est d’ailleurs dans les plans.

Projet unique et défis uniques

Bien que le projet ait vu le jour en quelques semaines à peine, la mise sur pied d’un projet unique en son genre vient inévitablement avec son lot de défis. Et lorsqu’on parle de défis, dans ce cas-ci, le principal est évidemment celui de devoir conjuguer avec l’eau.

«Notre principal défi pour ce projet a été de devoir trouver une solution pour les batteries, puisqu’on ne peut pas se brancher nulle part. J’ai vraiment été chanceuse de trouver un ami qui avait des batteries qui ont une autonomie de 3 h 30. De plus, après la captation de vendredi dernier pour notre vidéo promotionnelle, on s’est rendu compte que lorsqu’il ventait beaucoup, notre quai flottant se déplaçait rapidement. On a donc déduit qu’on devait avoir une ancre pour pouvoir rester en place», précise la chanteuse.

Toutefois, ce ne sont pas les défis qui font peur à Stéphanie Bédard. En cours de route, la chanteuse ne le cache pas, il y aura certainement des ajustements et des changements à faire. «Le travail technique est fait, mais c’est certain qu’on va devoir s’adapter à chaque situation et à chaque lac. Mais dans la vie, il y a des solutions à tout, donc je suis confiante.»

Si le projet est un succès au cours de l’été 2020, la chanteuse n’exclut pas un retour de «la route des lacs» l’an prochain.