Lors du lancement de la programmation de l’été, la conseillère municipale à la Ville de Shawinigan, Nancy Déziel était au côté de Luc De Larochellière, d’Isaac Tremblay, un des fondateurs de la microbrasserie Le Trou du Diable ainsi que de Mimi-Charlotte Jeannin, directrice de production d’Un été signé Shawinigan.

La culture en ébullition cet été

SHAWINIGAN — Les arts et la culture seront en ébullition cet été à Shawinigan. Pas moins de dix scènes et lieux de diffusion présenteront du théâtre, du cinéma et des spectacles comme ceux de Luc De Larochellière, Michel Louvain, Dan Bigras et Lulu Hugues tout au cours de la saison chaude.

Culture Shawinigan a lancé lundi malgré le froid et la pluie la programmation d’Un été signé Shawinigan. On y retrouve des activités culturelles variées qui vont rejoindre différents publics et qui animeront tous les secteurs de la ville.

«Nous voulons rejoindre le plus de personnes possible dans différents types de spectacles pour plaire à tout le monde», lance d’emblée Bryan Perro, le directeur général de Culture Shawinigan.

«Les gens qui disent qui ne se passe rien à Shawinigan, c’est parce que ça ne leur tente pas de regarder ce qui se passe. Toutes les semaines, il y a des spectacles ou des activités culturelles.»

En effet, les vendredis soir du 6 juillet au 24 août, la scène de la place du Marché accueillera Michel Louvain, Dan Bigras et Lulu Hugues, Guylaine Tanguay, Dany Placard, un hommage à Joe Dassin et Let it Beatles. Le 10 août, la fête se déplace toutefois au parc des Vétérans pour le spectacle de Luc De Larochellière. L’artiste, qui se produira dans le cadre de la Soirée des brasseurs organisée par la microbrasserie Le Trou du Diable, proposera un spectacle unique.

«Normalement cet été, je fais des spectacles plutôt acoustiques et intimes dans des lieux qui ne sont pas très grands. Mais dans un parc comme celui-ci et en étant associé avec la Soirée des brasseurs, on va faire un show qui brasse», assure l’artiste.

«On va sortir le gros band et tous mes hits. Ça va être un show de best of, donc ce qu’il y a de moins obscur dans mon répertoire va être pour ce soir-là», ajoute Luc De Larochellière avec un sourire en coin.

Signe que le dernier passage en plein air de Luc De Larochellière à Shawinigan date de plusieurs années, le chanteur a rappelé lors de la conférence de presse que la dernière fois, il avait été jumelé avec les Cowboys Fringants, alors un jeune groupe de la relève.

Les mardis de juillet, la Maison de la culture Francis-Brisson propose des projections de quatre films suivis de discussion avec certains de ses artisans, soit le réalisateur ou encore les acteurs.

Une fois de plus, la Maison de la culture proposera une vingtaine de représentations de la pièce Antarctique solo mettant en vedette l’acteur Rémi Pierre Paquin. Produite par Culture Shawinigan, cette pièce a été présentée une quinzaine de fois au Québec l’hiver dernier et doit l’être autant de fois l’automne prochain.

Parmi les nouveautés d’Un été signé Shawinigan, il y a les concerts acoustiques à l’église Notre-Dame-de-la-Présentation. Avec les œuvres du peintre Ozias Leduc en arrière-plan, l’ambiance promet d’être unique.

Les concerts en plein air sur le terrain du presbytère de Sainte-Flore sont de retour cet été. L’été passé, ces rendez-vous gagnant en popularité semaine après semaine.

Du théâtre extérieur sera présenté au parc de l’Horloge le 19 août. Un pique-nique familial sera suivi de la pièce Tom Sawyer de la roulette de Paul Buissonneau.

L’ensemble de la programmation d’Un été signé Shawinigan est disponible au www.cultureshawinigan.ca/fr/evenements/programmation-complete/un-ete-signe-shawinigan/137.

+

BIÈRE ET MUSIQUE AVEC LE TROU DU DIABLE

Le Trou du Diable s’implique depuis plusieurs années déjà dans des événements culturels à Shawinigan. Afin de contribuer à l’animation de Shawinigan, la microbrasserie propose une programmation estivale haute en saveur et en musique. 

Pour une 9e année, la microbrasserie revient le 11 août avec sa Soirée des brasseurs, un événement qui regroupe près de 25 brasseurs de partout au Québec. Au menu, bière, nourriture et spectacle de musique. Les amateurs de bière sont même invités à arriver la veille cette année pour assister au spectacle de Luc De Larochellière. 

En plus des 5 à 8 des Micros présentés à la Place du Marché avant les grands spectacles, les amateurs de bière et d’histoire pourront prendre part à D-GUST, un nouveau parcours brassicole interactif offert au centre-ville de Shawinigan. 

Le 3 juillet, Le Trou du diable s’associe avec Culture Shawinigan et le Comfort Inn et Suites Shawinigan pour présenter à la Place des Canotiers le spectacle de Bryan Lee, une légende du blues de La Nouvelle-Orléans. Le 14 juillet, le groupe de ska jamaïcain The Skatalies Band sera au Carré Willow pour se joindre à Danny Rebel et The KGB ainsi que BradyCardie. 

Pour Isaac Tremblay, un des fondateurs du Trou du Diable, une microbrasserie a tout intérêt à soutenir et alimenter l’offre culturelle de sa région. 

«On a la conviction, avec les autres partenaires, de faire bouger Shawinigan et d’animer la vie culturelle. Cette année, on a décidé de plus travailler ensemble et d’offrir de plus grosses choses», soutient-il. 

Par ailleurs, Isaac Tremblay partage la vision du front commun des microbrasseries Saguenay-Lac-Saint-Jean qui souhaitent que les bières locales soient présentes dans les événements culturels et touristiques. 

«On a toujours été la bière de plusieurs événements. Pour ça, il faut que tu négocies avec les organisateurs. Mais oui des fois la game est jouée d’avance et tu ne peux pas y aller», affirme M. Tremblay. 

«Toutefois, les microbrasseries doivent se regarder pour voir ce qu’elles peuvent offrir aux événements.»