L’humoriste François Bellefeuille, grand vainqueur du 20e gala Les Olivier, a remporté l’Olivier de l’année et celui du Spectacle d’humour de l’année pour «Le plus fort au monde», en plus de partager l’Olivier de la mise en scène avec Marie-Christine Lachance.

La consécration pour François Bellefeuille au gala Les Olivier

François Bellefeuille est le grand vainqueur du 20e gala Les Olivier, ayant raflé les deux plus prestigieuses statuettes de la soirée.

Le plus fort au monde lui a mérité le trophée du spectacle d’humour de l’année, de même que le convoité Olivier de l’année, décerné par le public.

Couronnée «Découverte de l’année», Maude Landry a également fait belle figure dimanche soir. Aussi triomphante dans la catégorie «Capsule ou sketch radio humoristique» grâce à Les choses pas logiques, l’humoriste de la relève est revenue sur ses débuts difficiles.

«C’était pas glorieux, a-t-elle reconnu. J’ai commencé dans les bars, à la dure, devant les machines à sous pis le monde qui s’en fiche.»

Dépourvue d’un diplôme de l’École nationale de l’humour, elle invite les passionnés de stand-up à simplement se lancer et profiter de ce qu’elle désigne comme l’«âge d’or» de l’industrie.

«Si t’aimes pas l’humour au Québec, je te conseille de déménager», a renchéri François Bellefeuille, également récompensé pour la mise en scène de son spectacle.

À titre d’«Auteur de l’année/Spectacle d’humour», François Avard et Louis-José Houde se sont démarqués avec Préfère novembre. En allant cueillir son prix sur scène, l’humoriste au débit rapide y est allé d’un conseil déconcertant pour la relève.

«L’écriture, c’est une quête sans fin, a-t-il soutenu. Si vous êtes jeunes et vous commencez, n’ayez pas espoir. Vous comprendrez jamais comment ça marche!»

Préfère novembre lui a également valu l’Olivier du meilleur vendeur de l’année, «le prix de celui qui est le moins à la maison», a-t-il raillé.


« Si t’aimes pas l’humour au Québec, je te conseille de déménager »
François Bellefeuille

Plus tôt dans la soirée, les animateurs Philippe Laprise et Pierre Hébert ont souligné le 20e anniversaire de la cérémonie par un déluge de confettis et un numéro d’ouverture pour le moins caustique.

Le tandem a lancé des pointes en direction de l’agenda chargé de Louis-José Houde, l’indignation de Mario Pelchat contre l’ADISQ, l’ego de Mariana Mazza et l’humoriste Maxim Martin, qui a appris cette année avoir un fils âgé de 9 ans.

«Le Gala Les Olivier, c’est comme Maxim Martin : ça fait des petits depuis maintenant 20 ans!» a lancé Pierre Hébert pour le coup d’envoi de la soirée.

Après avoir décroché le trophée du podcast humoristique de l’année, Mike Ward a expliqué ce qui a motivé son saut dans l’univers de la baladodiffusion : «Souvent, les humoristes disent qu’ils ne sont pas drôles dans la vie. Moi, dans la vie, je suis drôle en tabarnak.»

Simon Gouache s’est pour sa part vu décerner l’Olivier du numéro d’humour de l’année pour Le CrossFit - «le numéro d’une vie», a-t-il admis.

Katherine Levac, en lice dans quatre catégories, serait repartie bredouille si ce n’avait été de sa victoire, partagée avec l’ensemble de l’équipe de Like-moi!, dans la catégorie «comédie télé de l’année». Laurent Paquin, cité à quatre reprises, a lui aussi connu une soirée décevante.

+

LES GAGNANTS DE LA SOIRÉE

Olivier de l’année: François Bellefeuille

Découverte de l’année: Maude Landry

Spectacle d’humour de l’année: Le plus fort au monde (François Bellefeuille)

Spectacle d’humour de l’année/Meilleur vendeur de l’année: Préfère novembre (Louis-José Houde)

Auteur de l’année/Spectacle d’humour: Louis-José Houde et François Avard (Préfère novembre)

Numéro d’humour de l’année: Le crossfit (Simon Gouache)

Metteur en scène de l’année: François Bellefeuille et Marie-Christine Lachance (Le plus fort au monde)

Capsule ou sketch web humoristique de l’année: Guyves reçoit? Patrice Bélanger (Guy Jodoin et Patrice Bélanger)

Balado humoristique de l’année: Mike Ward sous écoute (Mike Ward)

Comédie télé de l’année: Like-moi! - Saison 3

Série web humoristique de l’année: L’âge adulte - Saison 2

Série télé humoristique de l’année: Les pêcheurs - Saison 5

Capsule ou sketch radio humoristique de l’année: Les choses pas logiques (Maude Landry — La soirée est encore jeune)