Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Des experts en sinistre et en bâtiment ont été dépêchés à l’hôtel de ville dès le lendemain du dégât d’eau pour évaluer les délais nécessaires au nettoyage et à la remise en état de la bibliothèque.
Des experts en sinistre et en bâtiment ont été dépêchés à l’hôtel de ville dès le lendemain du dégât d’eau pour évaluer les délais nécessaires au nettoyage et à la remise en état de la bibliothèque.

La bibliothèque Fabien-LaRochelle toujours fermée

Mathieu Lamothe
Mathieu Lamothe
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Forcée en raison d’un dégât d’eau survenu il y a maintenant trois semaines, la fermeture de la bibliothèque Fabien-LaRochelle, située au sous-sol de l’hôtel de ville de Shawinigan, se poursuit et la Ville n’est pas encore en mesure de s’avancer sur une possible date de réouverture.

«Le pire ennemi des livres, outre le feu, c’est l’eau. Or, on vient juste d’obtenir un niveau acceptable d’humidité à l’intérieur de la bibliothèque. Il y a également des champignons qui se sont développés rapidement sur certains livres. Nous sommes en train de faire l’inventaire de ce qui est perdu», explique le directeur des communications et directeur général adjoint, François St-Onge.

Rappelons que le bris d’une conduite d’eau alimentant un robinet situé dans le salon du maire est à l’origine de ce fâcheux événement. C’est un employé municipal qui était de passage à l’hôtel de ville au cours de la journée du dimanche 28 mars qui avait constaté la présence d’eau sur le plancher. Des experts en sinistre et en bâtiment ont été dépêchés sur place dès le lendemain pour évaluer les délais nécessaires au nettoyage et à la remise en état de la bibliothèque.

Soucieuse de préserver le plus grand nombre possible d’ouvrages se retrouvant sur les rayons de cette bibliothèque, qui constitue l’une des trois principales de Shawinigan, la Ville est en contact avec des responsables de grandes bibliothèques d’ailleurs au Québec pour s’assurer de prendre les bons moyens pour nettoyer les livres qui ont été abîmés.

Pour le moment, les citoyens peuvent se rendre dans l’une des deux autres bibliothèques ouvertes présentement, soit Bruno-Sigmen dans le secteur Shawinigan-Sud et Hélène-B.-Beauséjour dans le secteur Grand-Mère, pour les retours de livres, dans les chutes à livres extérieures ainsi que pour l’accès aux collections et aux postes informatiques.

Ayant aussi dû être fermés à la suite de ce dégât d’eau, les locaux accueillant la cour municipale ainsi que le greffe de la Ville, situés également au sous-sol de l’hôtel de ville, sont quant à eux accessibles de nouveau.

Selon M. St-Onge, les dégâts à la cour municipale étaient minimes. Pour ce qui est du personnel de la bibliothèque, il a pu être relocalisé. Cet incident n’a donc entraîné aucune mise à pied temporaire.