Trois-Rivières en Blues en fera vibrer plus d’un avec sa programmation bien garnie.

La 10e édition prend de l’expansion

TROIS-RIVIÈRES — Le Festival Trois-Rivières en Blues a dévoilé jeudi la programmation de sa 10e édition. C’est plus de 30 spectacles qui se tiendront au centre-ville de Trois Rivières du 23 au 26 août.

Trois-Rivières en Blues a décidé de miser gros pour sa 10e édition avec une programmation qui s’annonce riche en spectacles et qui permettra de découvrir toutes les nuances de ce genre musical.

Pour sa 10e édition, le Festival est parvenu à réunir des grands noms de la musique blues. «On a réussi à amener à Trois-Rivières environ neuf têtes d’affiche, qui sont habituellement seules ailleurs dans d’autres festivals. C’est rare qu’on puisse voir des artistes comme Chris Cain ou Victor Wainwright dans un même événement. C’est extraordinaire d’avoir accès à tout ça la même fin de semaine», mentionne Christian Gamache, directeur du Festival Trois-Rivières en Blues.

Le président de la Corporation des événements de Trois-Rivières, Roger Picard, a également souligné la force du contenu de l’événement. «Cette année, l’organisation nous a préparé une programmation tout à fait exceptionnelle», soutient-il.

Deux jours supplémentaires
Trois-Rivières en Blues étendra sa programmation pour deux jours supplémentaires, soit le jeudi et le vendredi. Ce sera l’occasion pour les amateurs de ce genre musical d’assister à des spectacles dans une ambiance un peu plus intimiste. «C’était vraiment une demande des gens, parce que le centre-ville se remplit autant que l’Amphithéâtre Cogeco. Il y a toujours un public présent au centre-ville», précise M. Gamache.

Au total, ce sont 15 bars et restaurants qui présenteront des spectacles. «Juste ça, c’est un festival!», ajoute le directeur de Trois-Rivières en Blues.

Parmi les établissements participants on y compte notamment le Bar l’Embuscade, l’Angéline Bar Ristorante, le Bistro l’Ancêtre, le Poivre Noir, le Memphis Cabaret et Le Nord-Ouest café.

«Ça va être le party du début à la fin. Le défi c’est de parvenir à se faire un horaire, parce qu’il y a tellement de bons bands», confie Christian Gamache.

Du blues à l’église
En collaboration avec Culture Trois-Rivières, l’église St-James s’ajoute aux nouveaux lieux de prestation du Festival. «Culture Trois-Rivières a voulu s’associer au Blues cette année et je trouvais que c’était une très bonne idée», explique-t-il.

Le 24 août à 18 h, les gens sont donc invités à participer gratuitement au spectacle de Harpdog Brown à l’église St-James. Une performance qui donnera droit à un jazz tout en douceur dans un lieu culte du Vieux-Trois-Rivières.

«On va faire du blues dans un endroit particulier avec une atmosphère tout à fait unique», indique Stella Montreuil, présidente chez Culture Trois-Rivières.

Plusieurs artistes fouleront aussi les planches de l’Amphithéâtre Cogeco, entre autres, Buddy Guy, Samantha Fish, Randy Bachman et George Thorogood And The Destroyers. Une combinaison de chanteurs canadiens et américains qui performeront sur une scène reconnue à l’international.

«L’Amphithéâtre nous permet d’avoir des bands internationaux comme George Thorogood et Buddy Guy dans la même fin de semaine», soutient-il.

Jusqu’à ce jour, le Festival Trois-Rivières en Blues reste un des événements des plus imposants en son genre. «On est définitivement un des plus gros festivals de blues en Amérique du Nord. Je vais à Tampa Bay, il y a seulement une scène et deux bars participants», explique Christian Gamache.