Le film de Kim Nguyen, Two Lovers and a Bear, a été retenu à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes.

Kim Nguyen présentera son nouveau film à Cannes

Après Xavier Dolan la semaine dernière, c'était au tour de Kim Nguyen d'annoncer mardi qu'il présentera son plus récent film à Cannes le mois prochain.
Son cinquième long métrage, Two Lovers and a Bear - tourné entièrement en anglais dans le nord de l'Ontario et au Nunavut - sera présenté en première mondiale à la Quinzaine des réalisateurs.
La sélection officielle a été annoncée mardi, mais le réalisateur québécois savait déjà depuis plusieurs semaines qu'il s'envolerait pour la Croisette à la mi-mai.
«Je me mords les poings depuis (le début de l'hiver) pour ne pas en parler», a-t-il lancé en conférence de presse mardi matin, visiblement fébrile.
Le film raconte une histoire d'amour campée dans un décor arctique aux «élans lunaires». Pour fuir un secret douloureux, les deux amants - Roman (Dane DeHaan) et Lucy (Tatiana Maslany) - choisissent de prendre la route et de s'élancer vers des paysages de glace qui s'étendent à l'infini.
«Ces âmes torturées décident de prendre un élan vers l'extérieur, mais aussi de faire un voyage intérieur pour essayer de se retrouver eux-mêmes», résume Kim Nguyen.
Comme le titre du film l'indique, un ours vient se mêler à cette histoire d'amour tortueuse. Personnage fictif ou réel? C'est au public de décider, suggère le réalisateur.
«L'ours, c'est un personnage qui habite Roman, explique-t-il. C'est l'équivalent d'un Dieu grec - avec ses qualités et ses défauts.»
La présentation de Two Lovers and a Bear à Cannes est l'aboutissement d'un travail qui s'est étalé sur 10 ans.
La Quinzaine des réalisateurs, qui se déroulera du 11 au 22 mai, est une manifestation cinématographique parallèle au Festival de Cannes qui est non compétitive. Certains prix sont tout de même remis.