Le concepteur du spectacle-bénéfice Inondés d'amour, Jean-François Blais, est touché par la réponse du public.

Inondés d'amour: les sièges vendus en 24 heures

À peine 24 heures après la mise en vente des billets pour le spectacle-bénéfice Inondés d'amour à l'Amphithéâtre Cogeco, les 3500 billets pour des places assises se sont tous envolés.
Bien qu'il reste encore quelques billets dans la partie gazonnée de l'Amphithéâtre, la prestation du 11 juin prochain semble déjà bien partie pour combler les attentes des organisateurs et amasser un maximum de fonds pour la Croix-Rouge.
À 10 h, jeudi matin, soit moins de 20 heures après l'ouverture de la billetterie, toutes les places assises avaient trouvé preneur. Il n'était même plus possible d'acheter un billet seul, et ce, peu importe la section assise.
Toutefois, des billets dans la section gazonnée, au coût de 15 $, sont toujours disponibles et il sera possible d'apporter des chaises de parterre pour assister au spectacle. En effet, même si le nombre de place total sur cette partie gazonnée peut grimper jusqu'à 5500, l'équipe de l'Amphithéâtre a limité à 2500 les billets disponibles dans cette section afin que les gens puissent emporter des chaises avec eux et s'asseoir.
Pour le concepteur du spectacle, Jean-François Blais, cet engouement de la part du public est comme un baume au coeur.
«Je ne m'attendais aucunement à une telle réponse, si rapide. C'est très motivant pour nous et ça démontre que la cause des sinistrés rejoint énormément les gens. Il faut aussi dire que les billets sont abordables et permettent à des gens de venir assister à ce spectacle qu'ils n'auraient peut-être pas la chance de s'offrir dans d'autres circonstances. Ça aussi, ça faisait partie de la réflexion du départ entourant l'idée de ce show», indique M. Blais.
Même son de cloche du côté de l'équipe de l'Amphithéâtre Cogeco, qui se dit extrêmement enthousiasmée de la réponse du public.
«Nous sommes très contents, évidemment. Quand on se lance dans de tels projets, on ne veut pas nécessairement se donner un objectif. Le but premier était d'aider les sinistrés, de les supporter dans l'épreuve. Mais quand en plus, la vente de billets va bien, c'est d'autant plus encourageant. Ça augmente l'enthousiasme et ça nous motive à nous dépasser davantage», mentionne le directeur général de la Corporation des événements, Steve Dubé.
Pas de supplémentaire
Malgré l'engouement évident du public pour le spectacle-bénéfice, Jean-François Blais est catégorique: une supplémentaire pour un tel spectacle n'est tout simplement pas envisageable.
«Nous avons fait en sorte que les agendas de tous ces artistes puissent concorder ensemble, mais de les retenir ici pour une journée de plus, ce n'est pas possible. Ça veut dire énormément de logistique, d'autant plus que tous les artistes viennent gratuitement», rappelle-t-il.
Par ailleurs, Jean-François Blais, lui-même débordé de travail en préparation de plusieurs autres projets, dont le spectacle de la fête nationale sur les plaines d'Abraham, ne pourrait pas se permettre d'adapter un second spectacle-bénéfice en le modifiant pour inclure d'autres artistes ou enlever ceux qui ne seraient pas disponibles pour une seconde date. Toutefois, il admet avoir eu la piqûre de l'Amphithéâtre.
«Je dirais surtout que j'ai envie de faire autre chose avec la gang de l'Amphithéâtre Cogeco. Depuis une semaine, j'apprends à connaître ces gens-là, et on a clairement une facilité naturelle à travailler ensemble. Ce ne sera certainement pas mon dernier projet avec eux», confie-t-il.
Rappelons que plus de 25 artistes fouleront la scène trifluvienne le 11 juin prochain pour venir en aide aux sinistrés, dont Véronique Cloutier, Fred Pellerin, Grégory Charles, Guylaine Tremblay, Jean-Michel Anctil et Roch Voisine. 
Il est toujours possible d'acheter des billets pour la partie gazonnée de l'Amphithéâtre au coût de 15 $ en visitant le www.amphitheatrecogeco.com ou en téléphonant au (819) 380-9797.
Croix-Rouge
La Croix-Rouge canadienne a annoncé, jeudi, que 4 M$ issus du fonds dédié aux inondations printanières seront distribués aux personnes touchées, soit plus de la moitié des dons amassés jusqu'à maintenant.
Dans un communiqué publié jeudi, l'organisme précise que ce montant comprend 3 M$ à être consentis à plus de 5200 familles du Québec et 1 M$ à environ 1600 familles de l'Ontario.
Dès le début de la semaine prochaine, les familles éligibles inscrites auprès de la Croix-Rouge commenceront à recevoir 600 $ par virement électronique.
Pour y avoir droit, les personnes doivent absolument s'inscrire auprès de la Croix-Rouge, même si de l'aide de l'organisme a été obtenue pendant les inondations.
Dans un deuxième temps, une aide au rétablissement sera accordée en fonction des besoins spécifiques des familles les plus durement touchées. Les besoins comblés pourraient comprendre de l'hébergement temporaire à plus long terme, de l'alimentation, des vêtements ou des réparations de base sur la maison.
Avec La Presse canadienne