Jérôme Dupras, bassiste des Cowboys fringants, était de passage à Trois-Rivières dans le cadre d’une manifestation environnementale de 15 000 élèves de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy.

Hommage aux Cowboys fringants par le Cirque du Soleil: «Ça donne un coup de vieux!»

TROIS-RIVIÈRES — Jérôme Dupras, le bassiste des Cowboys fringants, est visiblement très heureux de l’hommage que rendra le Cirque du Soleil à son groupe en 2019. «Ça donne un coup de vieux!», lance-t-il. «On ne reçoit pas des hommages quand on commence», fait-il valoir.

«On est extrêmement flatté de ça. Quand on a reçu cet appel-là, c’est vraiment un honneur qu’on a ressenti. On a le plus grand des respects pour cette institution artistique et pour les autres artistes qui ont fait l’objet d’hommages dans les dernières années», dit-il.

Après avoir salué, au cours des quatre dernières années, les œuvres de Beau Dommage, de Robert Charlebois, de Luc Plamondon et des Colocs, le Cirque du Soleil, par sa division 45 Degrees, annonçait en novembre qu’il soulignera également les 22 ans de carrière du populaire groupe folk Les Cowboys fringants, l’été prochain.

Jeudi, le bassiste du groupe était de passage à Trois-Rivières dans le cadre d’une manifestation environnementale de 15 000 élèves de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy afin de les encourager à poser des gestes concrets pour la planète. Son implication en matière d’environnement n’étonne pas puisque le groupe a créé, en 2006, la Fondation Cowboys fringants afin de mettre sa musique au service d’une gestion saine, respectueuse et réfléchie de l’environnement.

L’argent de la Fondation sert en effet à protéger les territoires à risque, à collaborer au développement de la recherche scientifique ainsi qu’à sensibiliser la population et les pouvoirs en place.

En vue du spectacle hommage qui sera présenté l’été prochain à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières, «on nous demande d’être dans le processus, un peu, pour les validations et de participer un peu au concept, mais c’est vraiment leur équipe qui prend un leadership dans la conception sonore et scénographique», précise Jérôme Dupras.

«On a vraiment hâte de voir comment notre œuvre, soit plus de 120 chansons qu’on a chantées, va être reprise dans une trame narrative et par les arts du cirque», dit-il.

Jean-Phi Goncalves, rappelons-le, sera à la direction musicale de ce spectacle. «On le connaît depuis longtemps, Jean-Phi, depuis ses premières armes de batteur avec nous et pour d’autres amis», rappelle-t-il. «C’est un peu la boucle qui se boucle. Quinze ou vingt ans plus tard, on le retrouve. C’est vraiment un grand talent, une personne de goût, donc on est très confiant de ce qu’il va faire avec ça», assure M. Dupras.

Les Cowboys fringants achèvent une tournée de trois ans, leur neuvième en carrière, pour promouvoir leur album Octobre. «La force de l’âge nous rattrape. L’amplitude du catalogue de 120 chansons et cette durée dans le temps, ça nous amène à avoir des collaborations avec de très belles institutions», se réjouit le bassiste. Les 4 et 5 décembre derniers, après six concerts à guichet fermé avec l’OSM, les Cowboys fringants ont joué en compagnie de l’Orchestre symphonique de Québec.

«On a eu une chevauchée fantastique avec l’Orchestre symphonique de Montréal et celui de Québec», souligne l’artiste. «On est dans les supplémentaires jusqu’à Noël. De voir nos chansons réadaptées sous différents regards, que ce soit symphonique, que ce soit par les arts du cirque, c’est un cadeau qu’on reçoit, mais c’est aussi une belle motivation parce qu’on est à l’aube de se remettre sur les planches à dessin. On entre en studio en février pour un nouvel album. Ça nous stimule pour faire encore plus et encore mieux, pour continuer dans cette voie-là», confie-t-il.

«Un album, c’est un cycle de trois à quatre ans de la création jusqu’à l’enregistrement et la vie sur les planches. Quand on est dans la création, c’est vraiment une opportunité qu’on a d’essayer de nouvelles choses. Pour le prochain album, on s’adjoint les services de plusieurs collaborateurs, des équipes des réalisateurs, d’autres musiciens. On essaie de rester dans notre ADN, dans l’authenticité des Cowboys, mais de toujours amener des idées plus actuelles dans les textes et dans la direction musicale», indique le bassiste du groupe.

Notons que les 20 représentations du spectacle du Cirque du Soleil en hommage aux Cowboys fringants auront lieu du 17 juillet au 17 août 2019. Les billets sont en vente depuis le 30 novembre à la billetterie de la salle Thompson ou au www.amphitheatrecogeco.com.