L’artiste trifluvien Guy Brière apporte son soutien à l’organisme communautaire La Lanterne de Trois-Rivières.
L’artiste trifluvien Guy Brière apporte son soutien à l’organisme communautaire La Lanterne de Trois-Rivières.

Guy Brière et La Lanterne s’unissent pour une collecte de fonds

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — L’artiste trifluvien Guy Brière apportera son soutien à l’organisme communautaire La Lanterne de Trois-Rivières. Il offrira les profits des ventes de sa carte de téléchargement «Bipolaire» à cet organisme dont le principal objectif est d’apporter du soutien et de l’information aux familles et amis touchés par la maladie mentale.

Pour Guy Brière, il s’agit là d’une façon simple de soutenir une cause importante et de découvrir en même temps un talent d’ici.

L’artiste trifluvien jonglait depuis un certain temps avec l’idée de s’associer avec un organisme en santé mentale. Alors qu’il a lui-même connu des difficultés par le passé, il soutient qu’il s’agit d’une façon de sensibiliser les gens aux problèmes reliés à la santé mentale et de redonner au suivant.

«J’ai eu une période difficile en 2013, j’ai un trouble de l’anxiété qui est sorti brutalement. J’ai eu des soins incroyables, mais avec un peu de recul, je me rends compte que mes proches avaient peut-être été délaissés. Cet organisme-là s’occupe des proches des personnes atteintes de maladie mentale. Je m’en suis sorti et je m’étais promis de remettre au suivant», lance-t-il

«Évidemment que pour eux, tous les coups de main sont bienvenus. Ils étaient très heureux», ajoute-t-il.

La carte «bipolaire» donne la chance de s’offrir un cadeau musical, tout en aidant un organisme communautaire de la région.

«Si je peux aider à faire connaître l’organisme à travers ma musique, tant mieux! En même temps, les gens vont découvrir ce que je fais!»

L’artiste trifluvien Guy Brière propose des compositions de son propre cru qu’il qualifie de doux mélange entre la poésie et la chanson loufoque.

«Le titre bipolaire n’est pas là pour rien! On se promène aussi de la ballade au reggae. J’aime mélanger les styles! […] Il y a aussi des artistes de la Mauricie qui ont participé au dernier album», note-t-il.

La carte de téléchargement «Bipolaire», disponible au coût de 10 $, offre 25 chansons originales, le tout téléchargeable à cinq reprises. Vous y retrouverez le plus récent album intitulé Bipolaire, l’opus Heille mais là, paru en 2015, ainsi que deux autres titres en extra.

L’objectif est certainement d’en vendre le plus possible au profit de l’organisme, mais on vise «un objectif réalisable» aux alentours de 250 pour amener un montant considérable.

Pour vous procurer la carte de téléchargement «Bipolaire», il faut se rendre à la boutique en ligne de l’artiste, au www.guybriere.com ou commandez par courriel en écrivant au guybriere112@hotmail.com.