De gauche à droite Richard Lachance, président et chef de la direction de Cogeco Média, Diane Aubut, mairesse de Sainte-Anne-de-la-Pérade et Gilles Devault, président de la Corporation des fêtes du 350e.

Fêtes du 350e: le spectacle de clôture affiche complet

TROIS-RIVIÈRES — L’année de festivités du 350e anniversaire de la municipalité de Sainte-Anne-de-la-Pérade se terminera, le 25 novembre, par un spectacle qui affiche déjà complet.

Pas moins de 1260 personnes ont obtenu, en moins de deux semaines, des billets pour aller voir et entendre Mario Pelchat, Paul Daraîche, les 2frères et Valérie Carpentier. Cet événement culturel a été orchestré par un Péradien de souche, Richard Lachance, président de Cogeco Média. «On a encore des appels de personnes qui veulent y assister, mais on doit malheureusement refuser», indique Gilles Devault, président de la Corporation des fêtes du 350e.

M. Devault qualifie cette grande année et ses multiples festivités de «succès inespéré». «C’est plus que ce à quoi on s’attendait», dit-il.

Mieux encore, la Corporation termine cette année historique avec des surplus budgétaires, inespérés eux aussi, de 30 000 $ qu’elle entend distribuer à la fabrique de Sainte-Anne et au Foyer La Pérade. Le troisième tiers sera conservé par la Corporation afin d’organiser de nouvelles fêtes champêtres, l’été prochain.

Les fêtes champêtres de l’été dernier, tenues pour la première fois au Manoir Madeleine-de-Verchères, ont représenté, en effet, l’un des trois grands moments forts du 350e, les deux autres étant la célébration d’ouverture, le 31 décembre 2016 et le spectacle de clôture du 25 novembre. Gilles Devault rappelle que la mairesse, Diane Aubut, avait émis le souhait que ces fêtes champêtres soient reproduites l’an prochain. Entre 3000 et 4000 personnes y avaient assisté.

Le président de la Corporation indique que les célébrations du 350e ont eu des retombées intéressantes sur l’économie de Sainte-Anne-de-la-Pérade. Sans pouvoir les quantifier exactement, le simple fait d’avoir attiré beaucoup de monde dans la municipalité s’est traduit par un achalandage plus important dans les commerces, restaurants et stations d’essence, souligne-t-il.

Le succès des événements du 350e de la municipalité est en grande partie attribuable aux bénévoles, souligne M. Devault. 

Pas moins de 2000 heures ont été fournies par une centaine de bénévoles afin d’assurer le succès des événements, dit-il, en soulignant aussi l’apport de nombreux organismes qui ont contribué à enrichir l’offre touristique tout au long de l’année.