Thomas Grégoire

FestiVoix: les chorales chanteront en plein air

Malgré la révélation qu'a été pour les mélomanes l'utilisation du hangar numéro 1 du port de Trois-Rivières pour accueillir les voix chorales en 2016, le FestiVoix ne pourra répéter l'expérience cette année puisque le hangar n'est tout simplement pas disponible.
C'est plutôt dans le parc des Ursulines que trois chorales de la région se produiront en 2017. Dans ce cadre bucolique, les amateurs pourront écouter les Petits Chanteurs de Trois-Rivières le samedi 1er juillet, la chorale Coeurs amis de la Rive-Sud le lendemain de même que l'Orphéon le dimanche 9 juillet. Toutes les représentations débuteront à 10 h. 
Ce changement de site ne déçoit nullement le directeur général de l'événement Thomas Grégoire.
«Dès le départ, nous savions que ce n'était pas forcément permanent, expliquait-il au moment de rencontrer la presse mercredi matin. L'an dernier, le Port n'avait pas loué le hangar et les dirigeants avaient été très généreux en nous le rendant disponible.
Cette année, le hangar est loué alors, nous avons un autre site qui est aussi idéal: imaginez un beau samedi matin, le chant choral dans la verdure du parc des Ursulines devant le clocher de la chapelle avec le fleuve en arrière-plan, ce sera parfait.»
Par ailleurs, on a appris que le parc des Ursulines sera aménagé différemment cette année pour lui donner davantage les allures d'une sorte de trattoria estivale. Plutôt que de simples chaises, ce sont cent tables de bistro avec quatre chaises chacune qui seront installées dans la pelouse du parc devant la scène. Le public pourra ainsi déguster un repas commandé dans le food truck stationné dans le parc ainsi qu'une consommation du Bistro SAQ en écoutant les spectacles de jazz dès 17 h 45 et, par la suite, les spectacles de la scène du monastère des Ursulines ainsi que de la grande scène qui seront retransmis en direct sur écran géant. 
Des gradins pourront être installés au pourtour des tables pour accueillir des spectateurs en fonction de la demande, d'indiquer le directeur général. «Je ne pense pas qu'on ait moins de places que par le passé puisqu'on va installer des estrades pour les spectacles qui attireront plus de monde. On va varier l'aménagement en fonction des spectacles.»
La direction du festival ne sait toujours pas si elle aura droit à davantage d'argent de la part du ministère du Tourisme qui a revu son programme d'aide aux événements cette année mais évidemment, on se croise les doigts.
«On a rempli nos demandes avec application, poursuit Thomas Grégoire. Ils en sont à leur procédure d'analyse. Nous avons déjà droit à un soutien du ministère mais on souhaite évidemment que ce soit augmenté. Si jamais c'était le cas et qu'on recevait une bonne nouvelle assez rapidement, nous pourrions consacrer dès cette année de nouvelles sommes à la promotion, principalement. Dans la clientèle hors Mauricie, il y a de plus en plus d'achats de dernière minute que nous pourrions influencer.»
La prévente des passeports à 43 $ se terminera le 18 juin, date à partir de laquelle le tarif passera à 53 $. On peut les obtenir au www.festivoix.com et aux différents points de vente dont la liste se trouve sur le site de l'événement.