Le festival a attiré plus de 52 400 festivaliers.

Festival international Danse Encore: une année record

C’est avec un sentiment de satisfaction et de fierté que les membres du comité organisateur du Festival international Danse Encore ont conclu la 24e édition. En effet, l’édition 2018 a été une année record sur le plan de la fréquentation, mais également en nombre de participants aux différentes compétitions.

«L’an dernier, nous avons eu 52 400 festivaliers. Cette année, nous avons débordé de partout. Les gens étaient tellement nombreux que nous avons manqué de place. Nous avons dû utiliser des salles supplémentaires et prolonger la durée des compétitions et des démonstrations. Les foules présentes aux spectacles étaient impressionnantes», raconte Claire Mayer, directrice générale et directrice artistique du festival.

L’événement a rassemblé plus de 100 artistes provenant de partout au monde, 3500 jeunes compétiteurs et 20 troupes de danse.

Même si la place manquait, Mme Mayer assure que le Festival international Danse Encore est fait pour être au centre-ville. «Le centre-ville offre une ambiance hors du commun. Les gens arrivent tôt, ils profitent des terrasses et le soir venu, c’est parfait pour les spectacles», affirme-t-elle.

Elle souligne que vendredi soir, malgré les averses, les festivaliers n’ont pas quitté le site et ils ont dansé sur des rythmes endiablés lors du Party latin en fin de soirée. «Les gens dansaient sous la pluie, cela ne les a pas du tout empêchés de s’amuser», assure-t-elle.

Tout au long du week-end, les amateurs de danse ont eu droit à de belles prestations sur la des Forges.

Une logistique complexe
Cette année, les organisateurs du festival ont dû user d’imagination. Ils ont reçu 800 inscriptions de plus que prévu et ils se sont retrouvés avec des milliers d’invités de plus. «Lorsqu’un jeune vient compétitionner, il ne vient pas seul. Il y a les parents, les frères et sœurs et même les grands-parents. Tout cela fait beaucoup de monde et nous aimons ça», souligne Mme Mayer. Elle affirme que tous ces débordements, ce sont que de beaux problèmes à gérer.

Des travaux au centre-ville
L’autre défi auquel ont fait face les organisateurs: les travaux au centre-ville. «C’est une année spéciale. Il y a des travaux importants en cours et il y a aussi le projet d’agrandissement du Delta. La circulation était plus difficile et plusieurs festivaliers se sont retrouvés stationnés vraiment loin, mais c’est une année exceptionnelle. L’an prochain, tout sera entré dans l’ordre», souligne-t-elle.

Petits et grands ont été impressionnés par la qualité des prestations et les costumes flamboyants des danseurs.

Une édition réussie
L’édition 2018 a rassemblé plus de 100 artistes provenant de partout au monde, 3500 jeunes compétiteurs, 20 troupes de danse, 50 membres du comité organisateur et plus de 52 400 festivaliers. Des chiffres qui témoignent du succès de ce festival trifluvien.

Pour ce qui est des retombées économiques, Julie Garneau, responsable des communications, indique que selon les dernières analyses, le Festival international Danse Encore représente 2,3 M$ pour les 4 jours de l’événement pour Trois-Rivières.

Classé parmi les festivals majeurs, le Festival international Danse Encore demande aux festivaliers de se préparer pour la prochaine édition, car celle-ci marquera le 25e anniversaire du festival. «Nous allons faire quelque chose de spécial pour souligner cet anniversaire! Nous y travaillons déjà depuis un moment en parallèle de l’édition 2018. Ce sera un événement à ne pas manquer», conclut Mme Garneau.