Claire Mayer

Festival international Danse Encore: défilé et feu d’artifice pour le 25e

Trois-Rivières — Le dévoilement de la programmation des activités extérieures gratuites du 25e anniversaire du Festival international de Danse Encore mercredi matin réservait de belles surprises au grand public. En plus d’activités habituelles dans cette programmation, on ajoute deux nouveautés marquantes: un défilé en lumière réunissant notamment tous les 25 événements et attraits touristiques majeurs de la Mauricie pour lesquels il s’agira d’un lancement de saison estivale ainsi qu’un grand feu d’artifice musical.

Pour permettre la présentation des deux événements, la grande scène extérieure de Danse Encore sera déplacée au bout de la rue des Forges au parc portuaire trifluvien. Voici comment se présente l’horaire des deux jours de festival à l’extérieur. Le vendredi 7 juin, à 19 h, on proposera au public le défilé du groupe chouchou du public AAINJAA sur la rue des Forges. À 20 h, on présente le Méga Party Zumba sur la scène du port. À 21 h 30, le défilé en lumière se mettra en branle à l’hôtel Delta pour emprunter la rue Notre-Dame vers l’est jusqu’à la rue Bonaventure qu’il empruntera vers le nord jusqu’à Royale, puis, la rue des Forges en direction du fleuve et de la scène principale. Là-bas, c’est le spectacle de la compagnie RAKATAN avec effets pyrotechniques qui sera offert au public. 

Le samedi 8 juin, les activités débuteront à 14 h sur la Place Danse Encore avec Frictions et AAINJAA. À 19 h, AAINJAA défilera sur la rue des Forges jusqu’à la scène du parc portuaire où on présentera l’animation Zumba dès 20 h. À 21 h 15, on pourra voir le spectacle intégral de AAINJAA sur la grande scène. Autre événement unique et marquant de cette édition anniversaire, dès 22 h 30: dix ans après la création de la 9e Symphonie de Beethoven sur scène à Trois-Rivières, la compagnie torontoise ProArteDanza proposera en grande première mondiale son interprétation du 4e mouvement de la fameuse symphonie, l’Hymne à la joie. Au terme de cette pièce tout en crescendo, dont une portion sera même accompagnée d’effets pyrotechniques, un grand feu d’artifice pyromusical sera offert au public. 

La directrice générale Claire Mayer parle d’un feu qui sera plus court que celui qu’offre annuellement l’organisation du Grand Prix de Trois-Rivières, soit 18 minutes environ, mais d’une ampleur comparable. 

Par ailleurs, les bonnes nouvelles ne manquent pas pour la direction du festival de danse. La moitié des 37 classes de maîtres au programme affichent déjà complet et la moitié des autres sont remplies aux trois-quarts. Pas moins de 360 prestations en vitrines et compétitions et 4500 danseurs sont inscrits aux activités de la relève pour l’instant. Les catégories de compétition solo, duo et enfant connaissent une croissance de popularité telle qu’on est présentement à accumuler les noms sur une liste d’attente. 

Du côté des spectacles en salle, Danse Expérience affiche complet avec des élèves de 4e année de l’école primaire d’éducation internationale et la moitié des billets pour le souper-spectacle présenté au Memphis Cabaret sont vendus. Côté galas, il est inutile d’essayer de réserver pour le samedi qui affiche complet et environ la moitié des billets sont vendus pour celui du vendredi. «En tout, on a quelque chose comme 400 billets vendus de plus que l’an dernier à la même date, de compter Claire Mayer. On en est donc très heureux et je dis aux gens qui veulent de bons billets pour le gala du vendredi de se dépêcher. Pareil pour le souper-spectacle du Memphis Cabaret.»

Globalement, c’est quelque 150 artistes qui prendront part à cette édition 25e anniversaire et on attend 52 000 visiteurs. Ce dernier chiffre ne tient cependant pas compte de la foule supplémentaire attendue pour le défilé en lumière et le feu d’artifice. 

«52 000 visiteurs, c’est ce qu’on a normalement au festival, estime Claire Mayer. À mon avis, le feu d’artifice du samedi devrait attirer autant de monde que celui du Grand Prix et le vendredi, on espère qu’au moins 25 000 personnes vont assister au défilé illuminé en comptant notre clientèle habituelle et celle qui va s’ajouter incluant des amateurs de chacune des activités touristiques représentées dans le défilé. Il faut mentionner que chacun des organismes ou activités va participer à la promotion de cette soirée.»  

Pour ce qui est des nouveautés instaurées cette année, il est impossible de dire si elles feront partie des éditions à venir. «Si le défilé de cette année est beau, que les gens embarquent et si on réussit à obtenir du financement dans le futur, je pense que ça va revenir, dit l’instigatrice. Évidemment, un succès, ça aurait une grosse influence sur les partenaires qui investissent.» 

«Le but premier avec le défilé, c’est de faire un lancement de saison touristique et de faire en sorte que les clientèles des différents événements se côtoient à un moment précis pour créer un effet d’attraction supplémentaire. On voulait une activité qui attire une masse de monde ce qu’on n’avait pas dans le passé et que ce soit agréable pour tout le monde. Ça fait longtemps que je pense que la région a besoin d’une activité englobante pour ses attractions touristiques. Nos événements sont beaux, intéressants et variés et je trouve que ça prenait une activité comme celle qu’on propose pour les mettre en valeur.»