Le président du Festival international de la poésie de Trois-Rivières, Gaston Bellemare.

Festival de la poésie: les mots en 330 activités

Pas moins de 85 poètes d'une vingtaine de pays se retrouveront à Trois-Rivières du 29 septembre au 8 octobre pour le 33e Festival international de la poésie de Trois-Rivières (FIPTR). Plus de 330 activités figurent à la programmation de l'événement qui animera la ville dans 34 lieux.
Comme chaque année, le FIPTR propose toute une gamme d'activités se déclinant sous diverses formules allant de l'apéro-poésie à l'atelier d'écriture en passant par des entrevues avec des poètes, des récitals de poésie ou encore des rendez-vous appelant à la réflexion, comme ces échanges et lectures sur la situation de la poésie dans le monde.
Il est aussi dans l'ADN du festival de marier la poésie à d'autres formes d'art, particulièrement la musique, les arts visuels et le cinéma. 
Ainsi, des concerts-poésie sont prévus les 29 septembre et 5 octobre en collaboration avec le Conservatoire de musique de Trois-Rivières, où ils se tiendront. C'est aussi au conservatoire, le 4 octobre, que les gens pourront assister à Des mélodies et des mots avec la mezzo soprano Odette Beaupré et deux poètes.
Un autre spectacle au nom évocateur de Musique du monde et poésie d'ailleurs est à l'affiche de la Maison de la culture le 8 octobre. Des poètes du Sénégal, du Maroc, de la Louisiane, d'Écosse, de Russie et de Palestine y seront, accompagnés de la musique de The Schmalz Orchesta.
Neuf expositions alliant les mots de poètes aux oeuvres d'artistes en arts visuels seront présentées au Musée des Ursulines, à la Galerie d'art du parc, au Centre d'exposition Raymond-Lasnier et au Musée Pierre-Boucher, entre autres. Des soirées ciné-poésie sont aussi organisées au Ciné-Campus.
Le dévoilement de la programmation, mercredi matin, fut l'occasion de révéler les noms des récipiendaires des 16 prix accordés par le festival. C'est Denise Boucher qui a mérité le Grand Prix Québecor du FIPTR 2017.
«C'est un festival offert par les poètes au public, et non par les poètes pour des poètes», a formulé le président fondateur du FIPTR, Gaston Bellemare, après avoir mentionné les traditionnelles cordes à poèmes, et annoncé que cette année, le parc de la place d'Armes portera le nom symbolique de Robert-Choquette pour la durée du festival.
Des poètes de pays tels le Mexique, la France, la Mauritanie, l'Argentine, la Pologne, la Chine, l'Australie et l'Île Maurice sont attendus au festival. La programmation se trouve au www.fiptr.com.