Une exposition itinérante de photos installée dans un conteneur maritime est présentement offerte gratuitement au public dans le parc Hector-Louis-Langevin du port trifluvien.

Exposition de photographies au port

Le port de Trois-Rivières est l'hôte, depuis mardi, d'une exposition de photographies plutôt singulière puisqu'elle est présentée dans un conteneur maritime qui est déposé dans le parc Hector-Louis Langevin tout juste sur le bord du fleuve.
Il s'agit d'une exposition itinérante organisée par la Société de développement économique du St-Laurent (SODES) mais réalisée par la firme EXMUROS arts publics.
Son escale au port trifluvien durera jusqu'au 14 août avant que le conteneur ne poursuive sa route vers d'autres infrastructures portuaires québécoises. Elle avait initialement été mise en place plus tôt cet été à la Pointe-à-Carcy au port de Québec.
L'exposition, dont la visite est gratuite, est constituée d'une vingtaine de photographies de l'artiste professionnel Francis Fontaine illustrant divers aspects de l'activité portuaire mais avec une touche artistique. On y retrouve sa vision singulière de différents terminaux portuaires, ports, écluses et navires.
L'exposition fait partie d'une campagne de promotion de l'industrie maritime qui porte le nom de Livré par navire - Merci mon fleuve! et qui est coordonnée par la SODES.
L'objectif est de sensibiliser la population québécoise à l'importance de l'industrie maritime dans la vie de chaque citoyen. On y rappelle, par exemple, qu'une majorité des objets qui nous entourent dans notre quotidien sont livrés par navire.
C'est en 2016 que la SODES a eu l'idée de créer cette exposition pour présenter les infrastructures maritimes québécoises sous un angle différent. On peut en apprendre davantage sur l'exposition  et d'autres initiatives de la SODES en consultant le site Internet www.st-laurent.org.
C'est la seconde incursion du monde de l'art dans ce petit parc urbain aménagé le long du Saint-Laurent et inauguré en mai 2013 puisque le 13 juillet dernier, on inaugurait une sculpture qui vient rappeler le 50e anniversaire de l'inauguration du pont Laviolette en 2017.
Créée par l'artiste multidisciplinaire trifluvienne Annie Pelletier, cette structure qui rappelle celle du pont, se veut un kiosque photo devant lequel on invite la population à se prendre en photo et à les diffuser sur les réseaux sociaux.
Une structure similaire se trouve sur l'autre rive du fleuve, à Bécancour, et fait écho à celle de la rive nord, rappelant le lien essentiel entre les deux rives du fleuve que constitue le pont.