C'est au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy (photo), que le ministre responsable du Centre-du-Québec, André Lamontagne, a annoncé lundi une bonification de 111 075 dollars pour quatre ententes de développement culturel (EDC) dans la région centricoise.

Ententes de développement culturel au Centre-du-Québec: Québec annonce une bonification

NICOLET — Le ministre responsable du Centre-du-Québec, André Lamontagne, a annoncé lundi, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, une bonification de 111 075 dollars pour quatre ententes de développement culturel (EDC) dans la région centricoise.

Pour la Ville de Nicolet, cet ajustement à la hausse est de 2375 $, la MRC de L’Érable, 43 700 $, la Ville de Victoriaville, 63 000 $ et la MRC d’Arthabaska, 2000 $.

Pour l’exercice 2019-2020, 88 municipalités et MRC bénéficiant déjà d’une EDC triennale et 21 ayant nouvellement conclu une EDC se partageront un montant total de 5 065 285 dollars.

Les sommes supplémentaires annoncées par la ministre Roy le 23 janvier dernier traduisent une augmentation de 56 % de l’aide prévue annuellement pour l’ensemble des régions, en 2019-2020. Plutôt que les 9 millions de dollars prévus annuellement, c’est donc l’équivalent de 14 millions de dollars qui seront injectés dans les EDC pour cet exercice. Ce geste découle d’un nouveau cadre de référence pour les EDC, afin qu’elles répondent plus adéquatement aux besoins en culture, et «il démontre que l’appel des régions a été entendu», fait-on valoir.

Ainsi, pour le Centre-du-Québec, les sommes consacrées aux EDC en 2019-2020 s’élèvent désormais à près de 368 000 dollars, ce qui représente une augmentation de plus de 43 % du montant versé dans cette région.

«Notre investissement est un geste qui répond concrètement à la soif de culture des régions. La culture est un facteur essentiel de développement socio-économique et d’épanouissement, qui stimule les sentiments de fierté et d’appartenance à la communauté. Je suis heureuse de donner un levier supplémentaire aux initiatives culturelles qui prennent vie dans toutes les régions. Ce soutien témoigne de la volonté de votre gouvernement de favoriser l’accessibilité de la culture à la grandeur du Québec», a commenté la ministre Nathalie Roy.

«Cette bonification importante en culture signifie plus de fierté pour les Centricois et plus d’opportunités pour mettre en valeur la diversité dans la région. Je suis fier que notre gouvernement investisse en culture pour améliorer concrètement la qualité de vie des citoyens du Centre-du-Québec», a renchéri le ministre André Lamontagne.

Les ententes de développement culturel visent à assurer la présence de la culture dans toutes les régions et dans le quotidien des citoyens. Elles permettent de valoriser une vie culturelle participative et engagée, de mettre en valeur les éléments identitaires du territoire et de positionner la culture comme une composante durable du développement économique, social et territorial.