La vente de billets va bon train pour le spectacle des Cowboys Fringants, le 20 septembre prochain.

Engouement pour le spectacle des Cowboys Fringants: «on est super content»

TROIS-RIVIÈRES — L’effet d’engouement pour le spectacle Joyeux Calvaire semble être contagieux: au lendemain de l’ouverture de la billetterie pour le spectacle Octobre des Cowboys Fringants, le 20 septembre prochain, la Corporation des événements de Trois-Rivières a décidé d’ouvrir l’esplanade gazonnée aux spectateurs. Un engouement que le directeur général de la Corporation, Steve Dubé, attribue en partie au succès de la série Hommage du Cirque du Soleil qui mettait le groupe en vedette cet été, lors d’une saison qui a permis de fracasser des records d’audience à l’Amphithéâtre Cogeco.

«L’engouement pour ce spectacle, on s’y attendait. Mais c’est très fort, on est super content de la réponse du public», souligne M. Dubé.

Les billets sont déjà en vente pour l’esplanade, à 23,50 $ chacun. M. Dubé explique que ce tarif a été rendu accessible d’un commun accord avec le groupe.

«On veut vraiment faire un gros party pour clôturer la saison avec le Cirque, explique-t-il. Et on sait que les Cowboys vont faire en sorte que le party lève, ça va être extraordinaire de vivre ça avec eux.»

M. Dubé rappelle par ailleurs que contrairement aux représentations de Joyeux Calvaire, il n’y aura aucune supplémentaire pour la venue des Cowboys Fringants.

Il est possible de se procurer des billets pour ce spectacle en ligne, à l’adresse amphitheatrecogeco.com, à la billetterie de la salle J.-Antonio-Thompson et par téléphone, au 819 380-9797.

Rendez-vous avec l’histoire

En attendant la venue des Cowboys Fringants, l’Amphithéâtre Cogeco recevra un hôte de marque, samedi soir, soit nul autre que Lenny Kravitz. La barre est haute pour le spectacle de la vedette du rock, puisqu’il s’agira de la seconde plus grande venue à l’amphithéâtre, après celle de Céline Dion en 2016, souligne M. Dubé.

La vedette internationale Lenny Kravitz sera de passage samedi à l’Amphithéâtre Cogeco.

«Ça va être tout un spectacle, promet-il. C’est un musicien de haut calibre, une bête de scène. C’est une vraie rock star qui débarque à Trois-Rivières!»

Le directeur général de la Corporation des événements de Trois-Rivières ne se gêne pas pour dire que ce spectacle est un rendez-vous à ne pas manquer, un jalon, même, dans l’histoire, quoiqu’encore jeune, de l’Amphithéâtre Cogeco. D’autant plus que la vedette a choisi Trois-Rivières, en plus de deux autres villes canadiennes (Montréal et Toronto) pour s’inscrire dans sa tournée mondiale Raise Vibration. Bien que de multiples raisons puissent expliquer le choix de l’artiste pour Trois-Rivières, dont le calendrier de tournée, M. Dubé croit que la renommée de l’amphithéâtre pourrait aussi y être pour quelque chose.

«C’est certain qu’on commence à avoir une belle notoriété, avec une belle qualité sonore et une super équipe aussi, très qualifiée. Il y a aussi notre CV: depuis le début (de l’amphithéâtre), il y a eu Céline, Styx, Chicago... ce sont tous des artistes qui ont vécu une belle expérience ici, qui ont aimé l’accueil que les gens leur ont réservé. Ce sont autant d’arguments qui jouent en notre faveur quand on essaie d’avoir une tournée comme ça», explique-t-il.

Une équipe aguerrie

L’équipe sur laquelle compte Steve Dubé pour que s’enchaînent les spectacles tout au long de l’été a d’ailleurs dû redoubler d’ardeur cette semaine, devant préparer la place pour Richard Desjardins, accompagné d’un orchestre symphonique, mercredi, puis Jean-Pierre Ferland, venu présenter son spectacle Toutes les femmes de ma vie, vendredi, avant de préparer le terrain de jeu de Lenny Kravitz, samedi.

«Ça fait une bonne séquence de spectacles cette semaine, une grosse séquence de travail pour l’organisation, surtout les techniciens», reconnaît M. Dubé. Bien que d’un spectacle à l’autre, des similitudes dans le fonctionnement existent, il reste que les techniciens de l’amphithéâtre devront travailler vite et fort, avec une équipe formée de gens qu’ils n’ont encore jamais rencontrés. Certains détails, heureusement, ont été réglés à l’avance pour que le montage de la scène se fasse vite et bien.

«Il y a beaucoup de choses qui se font à l’avance, mais c’est vrai que la salle va devoir être préparée rapidement, alors il y a beaucoup d’échanges entre notre équipe et celle de l’artiste. Mais on a la chance d’avoir une équipe technique composée de gens très expérimentés», se félicite M. Dubé.

Rappelons que la venue de Lenny Kravitz à Trois-Rivières implique l’arrivée de cinq autobus de tournée pour transporter les quelque 55 personnes qui font partie de son équipe et de 10 camions de 53 pieds. En tout, 70 techniciens seront mobilisés pour décharger les camions et placer l’équipement sur la scène.

Sur cette dernière, Lenny Kravitz sera accompagné de six autres musiciens, dont une section de cuivres.