En librairie

Après des années d’attente depuis la sortie du précédent tome, voilà qu’un tout nouveau chapitre de la vie de Paul vient d’arriver chez votre libraire. Dans Paul à la maison, le personnage de Michel Rabagliati est vieillissant. Lucie, sa compagne de toujours, n’habite plus avec lui, alors que sa mère ne va pas bien du tout. Et sa fille, maintenant une jeune adulte, part vivre en Angleterre. L’auteur de bande dessinée qui lance une nouvelle oeuvre au Salon du livre vit des deuils sous multiples formes. Rabagliati propose à nouveau une bande dessinée empreinte d’humanité et éminemment touchante.

Paul à la maison

Michel Rabagliati

Les éditions La Pastèque

Shelton et Felter forment un duo hautement improbable, mais qui peut se montrer très efficace contre le crime. L’ancien boxeur devenu journaliste et le petit libraire hypocondriaque tentent dans le troisième tome de la série du bédéiste Jacques Lamontagne (Les Druides) de résoudre la disparition de Billy Bowman. La recrue vedette des Red Sox de Boston a mystérieusement disparu. Remplie de suspense et d’humour, cette série de l’auteur québécois nous plonge dans cet univers criminel des années 30 grâce à des dessins et une coloration extrêmement détaillés. 

Shelton et Felter: Billy Bowman a disparu

Jacques Lamontagne

Kennes

Les amateurs d’histoire et d’affaires judiciaires auront de la matière à se mettre sous la dent avec cet ouvrage d’Éric Veillette qui recense des procès de 1867 à 1930 qui se sont soldés pas une condamnation à mort. Plusieurs histoires sont fort intéressantes. Du nombre, celle de Sophie Boisclair et Modeste Villebrun dit Provencher qui ont été les premiers à comparaître pour un crime passionnel. M. Villebrun aurait en effet tué le mari de Sophie Boisclair par empoisonnement. La femme de ce dernier était d’ailleurs décédée dans des circonstances similaires plus tôt mais il ne sera jamais accusé pour ce crime. Il sera condamné à mort pour avoir tué l’époux de sa maîtresse. Cette dernière se retrouvera également derrière les barreaux. Elle était d’ailleurs enceinte au moment du procès et on indique dans le livre qu’on ne sait pas ce qui est advenu de l’enfant. Très factuel et rigoureux, le livre est un ouvrage historique mais se lit comme un roman. 

Répertoire des procès des condamnés à mort du Québec

Éric Veillette

Les éditions de l’Apothéose