Martin Fontaine incarnera le King dans le spectacle Elvis Experience qui sera présenté à la salle J.-A.-Thompson à l’été 2020.

Elvis Expérience à la salle J.-A-Thompson: «C’est un aboutissement»

Trois-Rivières — Après une dizaine d’années à travailler le projet d’amener le spectacle Elvis Expérience à la salle J.-A-Thompson, Martin Fontaine peut désormais dire mission accomplie. «Enfin!», lance-t-il en riant en entrevue téléphonique. En effet, 25 ans près avoir pris les traits d’Elvis pour la première fois, le chanteur s’installera dans la salle de la rue des Forges pour un dernier tour de piste dans la peau du King. Douze représentations s’ajoutent donc à la programmation estivale 2020 qui est aussi marquée par la présence d’André-Philippe Gagnon du 6 au 15 août.

«Je suis tellement fier et fébrile!», lançait le principal intéressé. «C’est un aboutissement pour moi. On en a beaucoup parlé dans les journaux. Avant même la création du spectacle, j’avais proposé un Elvis Expérience aux gens de la culture (à Trois-Rivières) et en raison d’un mauvais timing, ça n’avait pas fonctionné.»

Tout ce chemin parcouru lui permet d’apprécier encore davantage la concrétisation de ce projet qui lui tenait grandement à cœur. «Le fait que je l’amène finalement ici à Trois-Rivières me fait dire que ça sera probablement la dernière fois que je présenterai le spectacle. Pour moi, c’est mon apogée. C’est ma signature. Je ne vois pas comment je pourrais aller plus loin avec le personnage et, je dois ajouter, qu’il y a eu plusieurs versions mais, pour le passage à Trois-Rivières, je reviens à la base. Je voulais amener la vraie mouture, celle qu’on a créée à Québec en 2013, qu’on a amenée à Las Vegas et qu’on a présentée à l’Amphithéâtre Cogeco.»

Cette formule comprend 33 musiciens sur scène avec une section de cordes, de cuivres, le band et le chœur. «Ça me fait capoter d’amener à Trois-Rivières un des plus beaux moves que j’ai faits dans ma vie. Je suis tellement fier de ce show-là! C’est un bijou taillé dans la pierre et qui est devenu un petit diamant. Je ne suis pas tout seul à le penser. De tout ce qui se fait dans le monde, c’est probablement le spectacle le plus véridique qui se fait sur Elvis. Priscilla (Presley) a été séduite, elle nous a amenés à Las Vegas. On fait maintenant partie de la famille d’Elvis Presley Enterprise.»

Cette présentation tant espérée du spectacle Elvis Expérience à Trois-Rivières marquera un anniversaire important et disons-le impressionnant pour Martin Fontaine. «Ça fait depuis 1995 que j’enfile la perruque d’Elvis. Ça va faire 25 ans l’année prochaine! C’est capotant.»

Le Trifluvien d’adoption affirme que d’autres projets lui permettent d’envisager de remiser ses habits à paillettes avec le cœur léger. «Je suis tellement excité par mon nouveau projet du Cabaret Memphis que ça me stimule. C’est très créatif. J’ai toujours à m’investir là-dedans. Je n’étais pas à Trois-Rivières l’été passé et ça m’a torturé. Ce qui me fait aussi triper d’amener Elvis Expérience à la salle Thompson, c’est que je vais pouvoir être à Trois-Rivières. Je vais pouvoir me promener d’un bord et de l’autre de la Strip des Forges. On va transformer la rue des Forges en Vegas!»

Martin Fontaine avait cette volonté de ne pas délaisser son espace de création trifluvien et a travaillé pour créer une formule qui lui permettrait d’être aussi présent sur sa propre scène. Ainsi, les vendredis et samedis, l’expérience se poursuivra au Memphis Cabaret alors que les spectateurs intéressés pourront se procurer des billets VIP leur permettant de se retrouver avec la vedette de la soirée dans une formule conviviale et d’avoir le droit à une performance musicale. «Je vais faire un Late Night Show autour d’un piano. On va continuer la soirée jusqu’à minuit, une heure... selon le public. Je vais avoir des musiciens et on va chanter du gospel, du rock. On va avoir du fun.»

Il avoue que la venue de Mélanie Brisebois à titre de directrice des arts de la scène chez Culture 3R a permis de concrétiser le projet. «Elle a travaillé très fort pour faire en sorte que ça fonctionne. Le seul hic qu’on avait c’est qu’on n’avait pas une plage horaire très grande. Faire seulement 12 spectacles, c’est exceptionnel pour nous. Normalement on fait des séries de 30 ou 50 spectacles quand on s’installe quelque part. Ce n’était pas possible en raison de la disponibilité de la salle et de mon cabaret.»

Du côté de Culture 3R, Mélanie Brisebois avouait que l’ampleur du spectacle représentait un défi logistique important à plusieurs égards. Il a fallu notamment prendre les mesures pour s’assurer que la production pouvait rentrer sur la scène et qu’il avait assez d’espace pour loger tout le monde.

«Avec un spectacle comme celui-là, qui a les droits d’Elvis Presley Enterprise, ça fait en sorte que lorsqu’on décide de monter un spectacle comme celui-là, il faut garantir un certain nombre de représentations et s’assurer que c’est possible de le faire avec les droits. On est arrivé à créer un projet qui tient la route et qui va être très intéressant pour le public trifluvien. J’avais aussi la volonté d’avoir un coût de billet qui est accessible au public.»

Trois niveaux de prix seront proposés, 70 $, 65 $ et 55 $ (avant taxes et frais de service) afin de permettre au plus grand nombre d’y assister. Les représentations auront lieu du 16 juillet au 2 août 2020, les jeudis, vendredis, samedis et dimanches. Les billets sont en vente à partir du 5 décembre à 11 h pour les membres Accès Plus et le 6 décembre pour le grand public sur le site culture3r.com ou au 819 380-9797.

«C’est un happening et c’est un privilège de l’accueillir. [...] De plus, avec Martin (Fontaine), il y a une proximité et une facilité qui va rendre l’événement très agréable», conclut Mélanie Brisebois.