La troisième édition du Symposium d’arts visuels de Trois-Rivières a pris place dans les Jardins du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap ce week-end.

Édition record du troisième Symposium d’arts visuels de Trois-Rivières

Les Jardins du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap se sont donné des airs de galerie d’art cette fin de semaine à l’occasion du troisième Symposium d’arts visuels de Trois-Rivières. Une soixantaine d’artistes y ont exposé leurs œuvres devant une foule record de plus de 7000 visiteurs.

En plus du record d’assistance enregistré, cette édition a été celle présentant les œuvres du plus grand nombre d’artistes alors que des peintres de partout à travers la province et même de l’Ontario sont venus y présenter leurs tableaux. Ces chiffres ont de quoi ravir les organisateurs de l’événement.

«Je suis très satisfaite de notre édition 2019. Nous avions une belle qualité d’artistes et une diversité d’arts visuels représentés. Les visiteurs ont répondu à l’appel et Dame Nature nous a donné un coup de main côté météo! C’est un week-end très positif pour le Symposium et le Sanctuaire», a fait savoir la responsable du Symposium, Kim Martin-Blais.

Outre les œuvres présentées, l’équipe d’organisation offrait aux visiteurs la chance d’assister à une panoplie d’activités. Ainsi, ceux qui le souhaitaient pouvaient se faire caricaturer le portrait par l’artiste Fannie Le Vasseur ou encore assister à un concert d’orgue, à un encan silencieux, à la réalisation d’une œuvre collective ainsi qu’à plusieurs autres attractions artistiques.

Les spectateurs ont même pu profiter des avenues des artistes, une nouveauté mettant en valeur l’apport des artistes d’ici au développement des métiers d’art à l’échelle provinciale. Enfin, une zone famille dans laquelle l’animation était assurée par le volet Cap-Jeunesse avait été aménagée sur place.

Par ailleurs, l’équipe derrière la réalisation du symposium assure qu’après une année 2019 pareille, il va de soi de ramener l’événement pour une quatrième édition en 2020. Le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, quant à lui, s’affairera dans les prochaines semaines à mettre la table pour le Festival de l’Assomption qui s’y tiendra du 7 au 15 août prochain.