Jonathan Radzvicia, président du comité organisateur du Défi karaoké Mauricie, Jean-Marc Vanasse, coprésident d’honneur, Robert Aubin, coprésident d’honneur et Éric Baril, président du conseil d’administration de la Maîtrise du Cap.

Du karaoké pour amasser des fonds

Trois-Rivières — Le Défi karaoké Mauricie, qui se déroulera le 8 novembre au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, servira à amasser des fonds pour deux organismes de la région qui mettent de l’avant la musique, les Petits chanteurs de la Maîtrise du Cap et l’Orchestre symphonique les Estacades (OSLE).

Le comité organisateur du Défi karaoké Mauricie souhaite attirer 40 entreprises qui voudront s’inscrire afin de présenter une performance sur scène et, par le fait même, remettre 1000 $ aux deux organismes à vocation musicale. «On cible 40 000 $ pour les deux organismes», indique Jonathan Radzvicia, président du comité organisateur.

En plus d’amasser des fonds, les performances de 3 à 5 minutes qui seront présentées lors de cette soirée permettront à des collègues de mieux se connaître en dehors des heures de bureau. «Souvent, il y a des talents cachés dans les entreprises, et c’est ce soir-là qu’on les découvre», explique M. Radzvicia.

Chaque entreprise qui s’inscrit aura droit à une table de 10 places ainsi qu’à un cocktail dînatoire. Le public est également invité à assister à la soirée au coût de 25 $.

Les sommes amassées lors de cette soirée permettront à davantage d’enfants de participer à des activités avec les Petits chanteurs de la Maîtrise du Cap ou avec l’OSLE, en plus de financer le rachat d’équipement.

«Ce sont deux entités qui ont le statut d’OBNL, donc ils fonctionnent avec des commanditaires et du soutien financier, qui finit souvent par venir des parents», commente M. Radzvicia. Les fonds remis aux deux organismes lors du Défi karaoké Mauricie permettront ainsi de diminuer les coûts que les parents doivent débourser pour des tournées, compétitions et concerts.

Le Défi karaoké Mauricie est inspiré d’un événement similaire qui a lieu depuis une dizaine d’années à Québec. C’est en janvier dernier que M. Radzvicia et ses collègues ont présenté le projet aux conseils d’administration des Petits chanteurs de la Maîtrise du Cap et de l’OSLE.

«Les deux C.A., à l’unanimité, ont dit vouloir aller de l’avant avec cette activité-là», dit-il.

Cette soirée sera présentée sous la présidence d’honneur de Robert Aubin, député fédéral de Trois-Rivières et Jean-Marc Vanasse, qui a été impliqué dans plusieurs conseils d’administration de la région, dont celui de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières.